Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 12:31

Comme je l'ai annoncé hier sur page Facebbok, j'ai décidé de révolutionner ma vie bloguesque. 

 

 

Quand j'ai découvert la blogosphère, j'ai utilisé le pseudo que je prenais pour tous les sites d'achats divers sur Internet et j'ai créé mon blog à partir de ce dernier. Seulement voilà, après deux années de "blogging" je commence à en avoir marre de ce pseudo qui ne me correspond plus. J'ai donc décidé de recommencer du début en créant ce nouveau blog avec un nom plus général et qui me correspond mieux.

 

C'est pourquoi j'ai créé un nouveau blog "Le parloir littéraire" que vous pouvez retrouver ICI ainsi qu'une nouvelle page Facebook ICI

 

Je vais transférer certains articles et notamment celui du Challenge "Polars du monde" mais je ne sais pas encore si je transférerai l'intégralité des articles.

 

Qui dit nouveau blog dit nouveau pseudo et je serai dorénavant Vermicélia (contraction du prénom de mes enfants avec ajout d'une lettre pour lui donner un sens). Sur certains sites où je suis la modification du pseudo étant impossible, je resterai cependant Tigrou4145.

 

J'espère que vous serez nombreux à me suivre dans cette nouvelle aventure et vous dis à très vite.

 

Tigrou4145

 

Repost 0
Published by tigrou4145
commenter cet article
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 15:40

livre cadeau

 

Il y a presque deux mois je lançais mon premier concours et vous offrais la possibilité de gagner le livre de votre choix.

 

Pas moins d'une trentaine de participants se sont manifestés ce qui m'a fait très plaisir car cela m'a permis de découvrir de nouveaux "amis" livresques qui, j'espère, resteront après l'annonce du résultat. Car bien évidemment il faut un gagnant et maheureusement plusieurs déçus.

 

Alors après une bonne prise de tête pour vérifier toutes les participations (merci FB) et ensuite pour comprendre comment publier le résultat du tirage au sort effectué grâce au logiciel The Hat, voici le résultat :

 

resultat-concours-1.jpg

 

 

Toutes mes félicitations à l'heureuse gagnante ;-)

 

Je suis vraiment désolée pour les autres participants, j'aimerai pouvoir faire plaisir à tout le monde, mais j'espère quand même pouvoir continuer à échanger avec vous en attendant de pouvoir organiser un nouveau concours.

 

A bientôt.

 

 

 


Repost 0
Published by tigrou4145
commenter cet article
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 14:34

Ils ont rejoint ma pal-copie-1

 

Cette semaine je me suis lachée et ma P.A.L a sérieusement augmenté.


 

anita-blake-1.jpg

Plaisirs coupables : "Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m'appellent "l'Exécutrice" et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c'était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n'est pas toujours très exaltant et mon patron m'exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, ce serait idiot de ne pas s'en servir. Tuer des vampires, c'est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d'enfance. Depuis qu'ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il yen a de charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang !"

 

Le cadavre rieur : "Savez-vous ce que c'est qu'une "chèvre blanche"? Eh bien, en jargon vaudou, c'est un doux euphémisme pour désigner la victime d'un sacrifice humain. Et quand ces types sont venus me demander de relever un mort de deux cents ans et des poussières, j'ai tout de suite compris ce que ça impliquait. Je veux bien égorger des poulets, un mouton, voire un buffle dans les cas désespérés... mais ça, non! Pas question... Mais je les ai envoyés promener, eux et leur chèque d'un million de dollars. L'ennui, c'est que tout le monde n'a pas mon sens moral. Que ces salauds vont bien dégoter quelqu'un pour faire le boulot. Qu'on va se retrouver avec un mort-vivant raide dingue, tout sauf végétarien, et semant la panique. Et que c'est encore la petite Anita qui va devoir se le coltiner! Comme si je n'avais pas déjà assez de problèmes avec les vampires..."

 

En lisant la quatrième de couverture d'un des derniers tomes à France Loisirs, j'ai trouvé le ton très drôle et j'ai eu envie de voir ce que ça donnait et comme c'est une saga autant commencer par les premiers tomes.

 

*****

 

si-tu-savais.jpg

"Sabrina, jeune femme timide et effacée, travaille comme caissière au Caddie Market de Biarritz. Cette vie peu palpitante, renforcée par l'autorité d'une famille italienne conservatrice, est transformée par sa rencontre avec un écrivain, Marc.
La jeune femme tombe amoureuse et entame une relation passionnée avec l'écrivain qui la pousse à aller de l'avant et à suivre ses envies. Il découvre alors que Sabrina a un don rare : elle est douée de facultés olfactives très développées, mémorisant et identifiant toutes les odeurs qu'elle rencontre. Il l'encourage à devenir un « nez » : Sabrina se lance et décide de partir à Grasse tenter sa chance..."

 

L'auteur qui m'avait proposé de découvrir son roman "Le roman du parfum", après lecture de mon avis, m'avait également proposé de m'envoyer ses autres romans. C'est maintenant chose faite.

 

      *****


le-magasin-des-suicides.jpg

"Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort ! Imaginez un magasin où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre..."

 

Julie de la librairie chapitrelogo d'Orléans me l'a fortement conseillé. L'auteur sera d'ailleurs présent le 4 mai prochain à la librairie à 15 h et comme j'en ai entendu parler en termes positifs je me suis dit que je devrais tenter le coup.


      *****

 

home.jpg

"L'histoire se déroule dans l'Amérique des années 1950, encore frappée par la ségrégation. Dans une Amérique où le " White only " ne s'applique pas qu'aux restaurants ou aux toilettes, mais à la musique, au cinéma, à la culture populaire. L'Amérique de Home est au bord de l'implosion et bouillonne, mais c'est ici la violence contre les Noirs américains, contre les femmes qui s'exprime. Les grands changements amorcés par le rejet du Maccarthisme, par la Fureur de vivre ou le déhanché d'Elvis n'ont pas encore commencés   . En effet, les Noirs Américains sont brimés et subissent chaque jour le racisme et la violence institutionnalisés par les lois Jim Crow, qui distinguent les citoyens selon leur appartenance " raciale ". Pour eux, le moindre déplacement, même le plus simple, d'un état à l'autre, devient une véritable mission impossible. En réponse à cette oppression, l'entraide et le partage ? facilités par l'utilisation du Negro Motorist Green Book de Victor H. Green qui répertorie les restaurants et hôtels accueillant les noirs dans différents états ? sont au coeur des relations de cette communauté noire dans une Amérique à la veille de la lutte pour les droits civiques. 
La guerre de Corée vient à peine de se terminer, et le jeune soldat Frank Money rentre aux Etats-Unis, traumatisé, en proie à une rage terrible qui s'exprime aussi bien physiquement que par des crises d'angoisse. Il est incapable de maintenir une quelconque relation avec sa fiancée rencontrée à son retour du front et un appel au secours de sa jeune soeur va le lancer sur les routes américaines pour une traversée transatlantique de Seattle à Atlanta, dans sa Géorgie natale. Il doit absolument rejoindre Atlanta et retrouver sa soeur, très gravement malade. Il va tout mettre en oeuvre pour la ramener dans la petite ville de Lotus, où ils ont passé leur enfance. Lieu tout autant fantasmé que détesté, Lotus cristallise les démons de Frank, de sa famille. Un rapport de haine et d'amour, de rancoeur pour cette ville qu'il a toujours voulu quitter et où il doit revenir. Ce voyage à travers les Etats-Unis pousse Frank Money à se replonger dans les souvenirs de son enfance et dans le traumatisme de la guerre ; plus il se rapproche de son but, plus il (re)découvre qui il est, mieux il apprend à laisser derrière lui les horreurs de la guerre afin de se reconstruire et d'aider sa soeur à faire de même. "

 

Depuis le temps que j'en entends parler, le voir sur les étagères de la bibliothèque fut une trop grosse tentation.


*****

 

le-deuil-et-l-oubli.jpg

"Eté 1995, Cornouailles. Malgré le temps incertain, Heather et Kelly partent se baigner. L'obscurité tombe rapidement, le brouillard s'épaissait et les deux adolescentes ne reviennent pas. Après une nuit de recherches, on retrouve Kelly prostrée et traumatisée. Quant à Heather, son corps est découvert dans une usine désaffectée le long de la côte. La thèse de l'accident est retenue mais le doute continue de planer.
Quatorze ans plus tard, la mère de Heather, Ruth, a refait sa vie avec un autre homme. Elle a eu une autre fille, Béatrice, qui a maintenant dix ans. Elle croit avoir tourné la page quand Béatrice disparaît à son tour. C'est comme si le cauchemar recommençait ...
Chargés de l'enquête, les deux policiers Will Grayson et Helen Walker vont s'apercevoir que la folie et le crime ne sont pas toujours là où on les attend."

 

Tout simplement parce que c'est un polar/thriller et que j'aime ça.


*****

 

dans-la-peau-de-sheldon-horowitz.jpg

"À 82 ans, Sheldon Horowitz, veuf, horloger à la retraite et ancien Marine, accepte en ronchonnant de quitter New York pour aller vivre chez sa petite-fille, dans une ville qui n'était même pas la dernière sur sa liste des endroits ou finir ses jours. Parce qu'elle n'y figurait pas du tout. Oslo. Des contrées de neige et de glace accueillant au maximum un millier de juifs et pas un seul ex-sniper, ayant perdu son fils au Vietnam comme Sheldon. Seul avantage : dans la patrie des grands blonds, les Coréens qui le poursuivent depuis 1952, à n'en pas douter, se repèrent plus facilement ! 
Jamais il n'aurait imaginé que la Norvège allait lui offrir une ultime mission. Mais quand sa voisine serbe se fait assassiner par un gang de Kosovars, Sheldon se jure de protéger son fils de 7 ans coûte que coûte. Le début d'une odyssée incroyable pour sauver l'enfant et tenter de racheter ses erreurs passées..."

 

C'est une maison d'édition assez récente et dont j'avais envie de lire un titre alors quand ce roman m'a été proposé (parmi d'autres) dans le cadre du club de lecture des blogueurs de la librairie chapitrelogo je me suis laissée tenter.

 

 

 

Bonnes lectures !!!

 

Repost 0
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 07:58

Ils ont rejoint ma pal-copie-1

 

Cette semaine a été riche en ajouts de livres à ma P.A.L puisque ma deuxième commande Myboox est arrivée et que j'ai fait un petit tour à la bibliothèque.


 

2eme-commane-myboox.jpg

 

Les raisons qui m'ont fait choisir ces livres :


- "Il" parce que je suis fan de thrillers et que celui-là est très prometteur à la lecture de la quatrième de couverture


- "22/11/63" parce que j'aime beaucoup Stephen King et que depuis quelques temps ses romans m'ont déçue (Cellulaire, Road Master...). celui-là sera peut être le roman de la réconciliation.


- "Des noeuds d'acier" parce que j'ai lu de bonnes critiques et notamment celle de Nathalie Vanhauwaert ICI


- "La mémoire est une chienne indocile" parce que la quatrième de couverture m'a intriguée et que j'aime beaucoup les histoires relatives à la seconde guerre mondiale

 


 

emprunts-biblio.jpg

 

Les raisons de ces emprunts (hormis mon incapacité à maîtriser ma boulimie livresque) :


- "Chapardeuse" parce que Catherine, ma bibliothécaire préférée et la chef de notre club de lecture en a parlé lors de la dernière réunion comme d'une lecture émouvante.


- "Bal de givre à New York" parce que la couverture est sympa, que j'en ai lu de bonnes critiques et que c'est un genre que je n'ai pas l'habitude de lire.

 

 

 

Bonnes lectures !!!

Repost 0
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 13:42

la vérité sur frankie-copie-1

Titre : La vérité sur Frankie

Auteur : Tina Uebel

Editeur : Ombres noires

Date de parution : 23 janvier 2013

Nombre de pages : 374

Genre : Policier/thriller

 

*****

 

Quatrième de couverture :

 

"Christoph, Judith et Emma sont étudiants. La vie s’offre à eux… jusqu’à ce que leur route croise celle du charismatique Frankie. Ensemble, ils passent un été de rêve. Un jour, Frankie confie à Christoph qu’il appartient aux services de l’anti-terrorisme. Il a besoin de son aide. Crédule, Christoph accepte une première mission. L’engrenage est en place. C’est bientôt au tour de Judith et d’Emma de se laisser convaincre et de s’imaginer traquées. Disparaître et faire aveuglément confiance à Frankie devient la seule solution. Commencent alors des années de cavale, mais aussi de sévices physiques et psychologiques." 

 

Une lecture quelque peu décevante

 

Tout d'abord je tiens à remercier logo2et les éditions logo ombres noires pour m'avoir permis de découvrir un thriller allemand et un nouvel auteur quand bien même le résultat n'est pas probant.

 

Une couverture tout simplement magnifique et une quatrième de couverture bien mystérieuse ont suffi à me convaincre de postuler pour ce roman dans le cadre de la dernière opération Masse Critique organisée par Babélio. Et imaginez ma joie quand dans ma boîte mail est apparu le résultat : j'étais sélectionnée pour recevoir ce petit bijou.


Tout était bien parti. La construction, originale, de ce roman, une écriture simple mais dynamique laissaient présager une intrigue palpitante. En effet, les trois personnages principaux du roman, Christoph, Judith et Emma nous racontent chacun à leur tour leur histoire avec Frankie. Et quand je dis "nous", on a vraiment l'impression qu'ils nous parlent puisqu'on les trouve dans une salle où ils racontent leurs aventures en s'adressant à quelqu'un dont on ne sait rien (flic, journaliste, donnez libre court à votre imagination) mais dans la peau duquel on se retrouve fatalement au bout d'un certain moment. Chaque chapitre est consacré à l'un des trois, et toujours dans le même ordre même si certains chapitres sont plus courts que d'autres. Comme chaque personnage nous raconte sa version, apparaissent au fil des pages des contradictions et des différences de points de vue qui rajoutent au mystère et font espérer une révélation finale époustouflante.

 

Seulement voilà, au bout d'un moment, le récit s'essouffle et perd en action. On n'en sait pas plus sur le fameux Frankie et l'on peine à comprendre comment sans être présent physiquement il a pu exercer un tel pouvoir sur nos trois victimes. 

 

Je ne me suis pas non plus attachée aux personnages que j'ai trouvés plutôt fades ce qui a rendu ma lecture plutôt fastidieuse sur la fin. J'aurai aimé qu'ils soient un peu plus "fouillés" en ce qui concerne leur personnalité et les raisons plus profondes qui les ont poussés à croire ce que Frankie leur disait.

 

Bref, c'est un roman qui avait bien démarré mais qui n'a pas su tenir ses promesses sur la longueur. Dommage !!

 

Ma note : étoileétoileétoile 

 

Pour avoir d'autres avis, c'est par ici : 

tous les livres sur Babelio.com
Repost 0
Published by tigrou4145 - dans Policier - Thriller
commenter cet article
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 14:33

polars-du-monde.jpg

 

J'ai décidé de me lancer dans la création d'un challenge et j'espère que vous serez nombreux à y participer avec moi.

 

L'idée : lire le plus grand nombre de polars écrits par des auteurs venant du monde entier ou dont l'action se situe dans différents pays du monde (pour des pistes rendez-vous chez polar hardboiled ).

 

La durée : un an à compter d'aujourd'hui soit jusqu'au 3 mars 2014

 

Les règles :

- S'inscrire par commentaire à la suite de cet article et indiquer le niveau choisi dans un premier temps. Rien ne vous oblige à faire un article de présentation du challenge sur votre blog mais un peu de pub est toujours appréciable.

- Pour chaque livre lu rentrant dans ce challenge, mettre le logo à la suite de votre article et me prévenir de la publication de votre article par commentaire en bas de cet article pour que je puisse tenir les comptes pour chaque participant.

- Chaque mois, je ferai un article récapitulatif.

- A la fin du challenge, je ferai un dernier article récapitulatif et pour l'instant je ne peux rien promettre mais j'aimerai bien pouvoir récompenser celui ou celle qui aura fait le tour du monde des polars.

 

Les niveaux :

- brigadier : de 0 à 5 polars de pays différents ou d'auteurs venant de pays différents

- lieutenant : de 5 à 10 polars de pays différents ou d'auteurs venant de pays différents

- capitaine : de 10 à 15 polars de pays différents ou d'auteurs venant de pays différents

- commissaire : de 15 à 20 polars de pays différents ou d'auteurs venant de pays  différents

- directeur zonal : au delà de 20 polars de pays différents ou d'auteurs venant de pays     différents

 

Je ne donne pas de limite de date pour s'inscrire puisque toute personne intéressée sera toujours la bienvenue et pour les personnes qui n'ont pas de blog, c'est avec plaisir que je publierai leurs chroniques sur le mien (il y a aussi le blog livraddict pour les livraddictiens sans blog fixe).

 

En espérant que ce challenge vous inspirera et vous donnera envie d'y participer car plus on est de fous plus on lit  

 

En ce qui me concerne je choisi le grade capitaine

 

Liste des participants :

- Mamoun grade brigadier

- Jostein grade lieutenant

-Lystig grade lieutenant


 


 

 

 


Repost 0
Published by tigrou4145 - dans Mes challenges
commenter cet article
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 08:18

Ils ont rejoint ma pal-copie-1

Cette semaine encore j'ai été particulièrement raisonnable (je ne sais pas ce qui m'arrive mais pourvu que ça dure...) puisuqu'un seul livre a rejoint ma P.A.L:

 

sans-ame.gif

"Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire et fille d’un père italien, mort. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, défiant la plus élémentaire des politesses, ne lui avait pas été présenté. Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, Écossais et loup-garou à ses heures – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Découvrira-t-elle ce qui se trame réellement dans la bonne société londonienne ? Qui sont vraiment ses ennemis, et aiment-ils la tarte à la mélasse ?

 

 

C'est en lisant la chronique de ce roman sur le blog Bazar de la littérature que j'ai eu envie de découvrir ce roman à mon tour alors quand l'occasion de l'avoir quasi gratuitement grâce à mes ventes de livres à la librairie Chapitre, je n'ai pas pu résister.

 

Bonnes lectures !!

Repost 0
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 13:16

http://s3.static69.com/m/image-offre/b/1/a/b/b1abb2bb5be7a5ed99b27cc26d46dcae-300x300.gif

Titre : Bienvenue dans le Monde de Cars

 

Auteur : Disney Pixar

 

Editeur : Hachette jeunesse

 

Date de parution : 9 novembre 2011

 

Nombre de pages : 320

 

Genre : littérature jeunesse

 

*****

Qui ne connaît pas le célèbre petit bolide rouge qui orne les sacs d'école, vêtements, chaussures et autres accessoires de nos chers petits (je parle en connaissance de cause, Bébé Tigrou est un fan inconditionnel). Vous vous direz certainement ouais bon ben c'est encore un énième livre sur le film (si si avouez, je me le suis dis moi-même) mais détrompez-vous, ce livre est une pure merveille.


Certes on y retrouve les incontournables histoires de Cars et Cars 2 mais entre les deux ont été intégrées des histoires nouvelles et passionnantes mettant en scène des personnages secondaires tout aussi attachants tels que Luigi et Guido dont on apprend comment ils se sont rencontrés, Sergent et son école militaire avec un 4x4 plutôt timide...

 

Chaque histoire est assez courte et permet de passer un bon moment avec le petit lecteur fan avant d'aller dormir d'autant plus qu'il connaît les personnages. Et le fait de pouvoir limiter à une histoire par soir permet de faire durer le plaisir (et de varier pour les parents) pendant une dizaine de jours.

 

Les dessins sont très jolis et fidèles aux images du film et c'est un bon moyen de prolonger de manière agréable la vie des héros des petits fans de Flash et Martin.

 

Bref, c'est un excellent livre que Bébé Tigrou vous recommande chaudement. Catchaaa!!!

Repost 0
Published by tigrou4145 - dans Jeunesse
commenter cet article
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 14:50

la fabrique des illusions

Titre : La fabrique des illusions


Auteur : Jonathan Dee


Editeur : Plon


Date de parution : 23 août 2012


Nombre de pages : 446


Genre : littérature contemporaine

 

*****

 

Quatrième de couverture :

"Molly Howe ne s'attache à personne. Elle traverse l'existence telle une ombre, fuyante et insaisissable, son propre pouvoir de fascination lui échappe. Trop à l'étroit dans un monde étriqué, elle s'enfuit à Berkeley où elle rencontre John Wheelwright, étudiant en histoire de l'art, prêt à tout pour elle. Jusqu'à ce qu'elle disparaisse. A dix années de là, New York. John est devenu un jeune homme brillant, sa carrière dans la publicité démarre en flèche, il vient d'être repéré par le gourou visionnaire Mal Osbourne et s'apprête à le suivre dans un défi exaltant et révolutionnaire : tuer la publicité et sauver la création. Absorbé tout entier par l'aventure, il a presque oublié cette béance dans son passé, jusqu'à ce que Molly rejaillisse de l'ombre. Chassé-croisé narratif de génie, La Fabrique des illusions entremêle les trajectoires de ses créatures et dresse le portrait d'une gigantesque machine à rêves : l'Amérique des années 1980-1990."

 

Une lecture décevante qui n'a pas su m'accrocher (110/446 pages)

 

Tout d'abord je tiens encore une fois à remercie la librairie chapitrelogo d'Orléans grâce à qui j'ai pu découvrir cet auteur que je ne connaissais pas même si pour le coup ce ne fut pas une réussite.

 

Le résumé était prometteur d'une histoire prenante et palpitante mais la lecture de ce roman s'est révélée lassante et poussive, à tel point que j'ai stoppé ma lecture à la 110ème des 446 pages de ce pavé.

 

Tout avait pourtant bien commencé. Ce roman s'ouvre sur la vie de Molly que l'on suit dès son plus jeune âge, petite fille timide et renfermée que sa mère conduit à un casting photo. Puis sans autre forme de procès, on passe à la vie de John, jeune publicitaire dont on découvre la vie professionnelle dans une agence de publicité où il ne semble pas très heureux. Et les chapitres se succèdent ainsi passant d'un personnage à l'autre, avec un déséquilibre, de mon point de vue, entre les deux car autant Molly m'est apparue sensible et attachante autant j'ai ressenti John comme fade et quelconque.

 

Alors à la lecture du résumé on sait que ces deux-là se sont rencontrés et on attend avec impatience de plonger dans le vif du sujet. Mais rien de vient et au bout de 100 pages, après une lecture déjà rendue difficile par les longueurs et la densité du style, mon intérêt pour cette histoire s'est envolé et l'envie de continuer a cédé la place à l'envie de plonger dans une autre histoire.

 

Je ne dis pas que ce roman est mauvais (j'ai bien aimé le personnage de Molly) mais il n'a pas su maintenir mon intérêt et mon envie de tourner les pages.

 

Bref, un roman à lire quand aucun autre ne vous attend derrière.

 

Ma note : étoile 

 

Vous voulez d'autres avis c'est par ici : 

Logo Livraddict et LogoMyBOOX

Repost 0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 14:29

Ils ont rejoint ma pal-copie-1

 

Pas de gros lachage cette semaine et du coup seulement deux livres ont rejoint ma P.A.L.

 

Tout d'abord, ayant obtenu 140 points chez France Loisirs j'ai pu choisir un livre gratuit en échange de 100 points et voici le livre qui a attiré mon attention et que j'ai commandé :

 

morte-la-bete.jpg

"Le jour de la rentrée, deux enfants découvrent un spectacle cauchemardesque dans le gymnase de leur école. Cinq corps d’hommes ont été mutilés à la tronçonneuse avant d’être pendus au plafond dans une mise en scène d’une précision terrifiante. L’inspecteur en chef Simonsen interrompt aussitôt ses vacances avec sa fille et rentre à Copenhague pour prendre la direction de l’enquête. Dès les premiers interrogatoires, l’étrange concierge de l’école, un marginal qui dissimule un esprit retors derrière un alcoolisme de façade, tient des propos contradictoires et délibérément provocateurs…
L’identification des corps est compliquée par leur état de mutilation, mais l’ablation systématique des parties génitales ressemble à une signature. Au même moment, un riche entrepreneur victime d’abus sexuels dans sa jeunesse lance une vaste campagne de communication pour dénoncer le laxisme de la justice danoise vis-à-vis des pédophiles. L’opinion publique s’empare du débat, menaçant de parasiter l’enquête. Le concierge, de son côté, échappe à la surveillance de la police et achève définitivement de brouiller les pistes… Simonsen, qui a trop d’expérience pour ne pas se méfier des coïncidences, comprend qu’il a affaire à un plan de grande ampleur dont il ne connaît encore ni les tenants, ni les aboutissants…"

 

 

Ensuite je suis allé rendre La fabrique des illusions de Jonathan Dee à la librairiechapitrelogo d'Orléans et voici le livre que j'ai choisi en échange :


le-sang-des-maudits.jpg

"Une mort très brutale attend, à sa descente d’hélicoptère, l’évêque Dom Felipe venu inaugurer la nouvelle église d’une province de l’État de São Paulo.
La police fédérale brésilienne missionne sur place l’inspecteur principal Mario Silva.
Il est plongé au cœur d’une lutte sanglante entre un cartel de gros propriétaires terriens, des syndicats d’ouvriers agricoles et la police locale, plus portée sur la torture que le maintien de l’ordre. Qui d’entre eux a pu oser assassiner un futur cardinal ?
Mario Silva doit sa vocation de policier à un drame intime épouvantable qui l’a marqué à jamais.
Il a vu lui aussi couler le sang des maudits."

 

Bonnes lectures!!

Repost 0

Lecture en cours

 

 

                Vengeances

 

      Ce livre m'a été prêté par la librairie Chapitre à Orléans dans le cadre de leur Club de lecture

 

Recherche

Mes chouchous

Paperblog

 

 

logo MyBOOX

 

BabelioBabelioBabelio

Mon profil sur Babelio.com