Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 14:34

Ils ont rejoint ma pal-copie-1

 

Cette semaine je me suis lachée et ma P.A.L a sérieusement augmenté.


 

anita-blake-1.jpg

Plaisirs coupables : "Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m'appellent "l'Exécutrice" et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c'était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n'est pas toujours très exaltant et mon patron m'exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, ce serait idiot de ne pas s'en servir. Tuer des vampires, c'est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d'enfance. Depuis qu'ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il yen a de charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang !"

 

Le cadavre rieur : "Savez-vous ce que c'est qu'une "chèvre blanche"? Eh bien, en jargon vaudou, c'est un doux euphémisme pour désigner la victime d'un sacrifice humain. Et quand ces types sont venus me demander de relever un mort de deux cents ans et des poussières, j'ai tout de suite compris ce que ça impliquait. Je veux bien égorger des poulets, un mouton, voire un buffle dans les cas désespérés... mais ça, non! Pas question... Mais je les ai envoyés promener, eux et leur chèque d'un million de dollars. L'ennui, c'est que tout le monde n'a pas mon sens moral. Que ces salauds vont bien dégoter quelqu'un pour faire le boulot. Qu'on va se retrouver avec un mort-vivant raide dingue, tout sauf végétarien, et semant la panique. Et que c'est encore la petite Anita qui va devoir se le coltiner! Comme si je n'avais pas déjà assez de problèmes avec les vampires..."

 

En lisant la quatrième de couverture d'un des derniers tomes à France Loisirs, j'ai trouvé le ton très drôle et j'ai eu envie de voir ce que ça donnait et comme c'est une saga autant commencer par les premiers tomes.

 

*****

 

si-tu-savais.jpg

"Sabrina, jeune femme timide et effacée, travaille comme caissière au Caddie Market de Biarritz. Cette vie peu palpitante, renforcée par l'autorité d'une famille italienne conservatrice, est transformée par sa rencontre avec un écrivain, Marc.
La jeune femme tombe amoureuse et entame une relation passionnée avec l'écrivain qui la pousse à aller de l'avant et à suivre ses envies. Il découvre alors que Sabrina a un don rare : elle est douée de facultés olfactives très développées, mémorisant et identifiant toutes les odeurs qu'elle rencontre. Il l'encourage à devenir un « nez » : Sabrina se lance et décide de partir à Grasse tenter sa chance..."

 

L'auteur qui m'avait proposé de découvrir son roman "Le roman du parfum", après lecture de mon avis, m'avait également proposé de m'envoyer ses autres romans. C'est maintenant chose faite.

 

      *****


le-magasin-des-suicides.jpg

"Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort ! Imaginez un magasin où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre..."

 

Julie de la librairie chapitrelogo d'Orléans me l'a fortement conseillé. L'auteur sera d'ailleurs présent le 4 mai prochain à la librairie à 15 h et comme j'en ai entendu parler en termes positifs je me suis dit que je devrais tenter le coup.


      *****

 

home.jpg

"L'histoire se déroule dans l'Amérique des années 1950, encore frappée par la ségrégation. Dans une Amérique où le " White only " ne s'applique pas qu'aux restaurants ou aux toilettes, mais à la musique, au cinéma, à la culture populaire. L'Amérique de Home est au bord de l'implosion et bouillonne, mais c'est ici la violence contre les Noirs américains, contre les femmes qui s'exprime. Les grands changements amorcés par le rejet du Maccarthisme, par la Fureur de vivre ou le déhanché d'Elvis n'ont pas encore commencés   . En effet, les Noirs Américains sont brimés et subissent chaque jour le racisme et la violence institutionnalisés par les lois Jim Crow, qui distinguent les citoyens selon leur appartenance " raciale ". Pour eux, le moindre déplacement, même le plus simple, d'un état à l'autre, devient une véritable mission impossible. En réponse à cette oppression, l'entraide et le partage ? facilités par l'utilisation du Negro Motorist Green Book de Victor H. Green qui répertorie les restaurants et hôtels accueillant les noirs dans différents états ? sont au coeur des relations de cette communauté noire dans une Amérique à la veille de la lutte pour les droits civiques. 
La guerre de Corée vient à peine de se terminer, et le jeune soldat Frank Money rentre aux Etats-Unis, traumatisé, en proie à une rage terrible qui s'exprime aussi bien physiquement que par des crises d'angoisse. Il est incapable de maintenir une quelconque relation avec sa fiancée rencontrée à son retour du front et un appel au secours de sa jeune soeur va le lancer sur les routes américaines pour une traversée transatlantique de Seattle à Atlanta, dans sa Géorgie natale. Il doit absolument rejoindre Atlanta et retrouver sa soeur, très gravement malade. Il va tout mettre en oeuvre pour la ramener dans la petite ville de Lotus, où ils ont passé leur enfance. Lieu tout autant fantasmé que détesté, Lotus cristallise les démons de Frank, de sa famille. Un rapport de haine et d'amour, de rancoeur pour cette ville qu'il a toujours voulu quitter et où il doit revenir. Ce voyage à travers les Etats-Unis pousse Frank Money à se replonger dans les souvenirs de son enfance et dans le traumatisme de la guerre ; plus il se rapproche de son but, plus il (re)découvre qui il est, mieux il apprend à laisser derrière lui les horreurs de la guerre afin de se reconstruire et d'aider sa soeur à faire de même. "

 

Depuis le temps que j'en entends parler, le voir sur les étagères de la bibliothèque fut une trop grosse tentation.


*****

 

le-deuil-et-l-oubli.jpg

"Eté 1995, Cornouailles. Malgré le temps incertain, Heather et Kelly partent se baigner. L'obscurité tombe rapidement, le brouillard s'épaissait et les deux adolescentes ne reviennent pas. Après une nuit de recherches, on retrouve Kelly prostrée et traumatisée. Quant à Heather, son corps est découvert dans une usine désaffectée le long de la côte. La thèse de l'accident est retenue mais le doute continue de planer.
Quatorze ans plus tard, la mère de Heather, Ruth, a refait sa vie avec un autre homme. Elle a eu une autre fille, Béatrice, qui a maintenant dix ans. Elle croit avoir tourné la page quand Béatrice disparaît à son tour. C'est comme si le cauchemar recommençait ...
Chargés de l'enquête, les deux policiers Will Grayson et Helen Walker vont s'apercevoir que la folie et le crime ne sont pas toujours là où on les attend."

 

Tout simplement parce que c'est un polar/thriller et que j'aime ça.


*****

 

dans-la-peau-de-sheldon-horowitz.jpg

"À 82 ans, Sheldon Horowitz, veuf, horloger à la retraite et ancien Marine, accepte en ronchonnant de quitter New York pour aller vivre chez sa petite-fille, dans une ville qui n'était même pas la dernière sur sa liste des endroits ou finir ses jours. Parce qu'elle n'y figurait pas du tout. Oslo. Des contrées de neige et de glace accueillant au maximum un millier de juifs et pas un seul ex-sniper, ayant perdu son fils au Vietnam comme Sheldon. Seul avantage : dans la patrie des grands blonds, les Coréens qui le poursuivent depuis 1952, à n'en pas douter, se repèrent plus facilement ! 
Jamais il n'aurait imaginé que la Norvège allait lui offrir une ultime mission. Mais quand sa voisine serbe se fait assassiner par un gang de Kosovars, Sheldon se jure de protéger son fils de 7 ans coûte que coûte. Le début d'une odyssée incroyable pour sauver l'enfant et tenter de racheter ses erreurs passées..."

 

C'est une maison d'édition assez récente et dont j'avais envie de lire un titre alors quand ce roman m'a été proposé (parmi d'autres) dans le cadre du club de lecture des blogueurs de la librairie chapitrelogo je me suis laissée tenter.

 

 

 

Bonnes lectures !!!

 

Repost 0
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 07:58

Ils ont rejoint ma pal-copie-1

 

Cette semaine a été riche en ajouts de livres à ma P.A.L puisque ma deuxième commande Myboox est arrivée et que j'ai fait un petit tour à la bibliothèque.


 

2eme-commane-myboox.jpg

 

Les raisons qui m'ont fait choisir ces livres :


- "Il" parce que je suis fan de thrillers et que celui-là est très prometteur à la lecture de la quatrième de couverture


- "22/11/63" parce que j'aime beaucoup Stephen King et que depuis quelques temps ses romans m'ont déçue (Cellulaire, Road Master...). celui-là sera peut être le roman de la réconciliation.


- "Des noeuds d'acier" parce que j'ai lu de bonnes critiques et notamment celle de Nathalie Vanhauwaert ICI


- "La mémoire est une chienne indocile" parce que la quatrième de couverture m'a intriguée et que j'aime beaucoup les histoires relatives à la seconde guerre mondiale

 


 

emprunts-biblio.jpg

 

Les raisons de ces emprunts (hormis mon incapacité à maîtriser ma boulimie livresque) :


- "Chapardeuse" parce que Catherine, ma bibliothécaire préférée et la chef de notre club de lecture en a parlé lors de la dernière réunion comme d'une lecture émouvante.


- "Bal de givre à New York" parce que la couverture est sympa, que j'en ai lu de bonnes critiques et que c'est un genre que je n'ai pas l'habitude de lire.

 

 

 

Bonnes lectures !!!

Repost 0
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 08:18

Ils ont rejoint ma pal-copie-1

Cette semaine encore j'ai été particulièrement raisonnable (je ne sais pas ce qui m'arrive mais pourvu que ça dure...) puisuqu'un seul livre a rejoint ma P.A.L:

 

sans-ame.gif

"Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire et fille d’un père italien, mort. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, défiant la plus élémentaire des politesses, ne lui avait pas été présenté. Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, Écossais et loup-garou à ses heures – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Découvrira-t-elle ce qui se trame réellement dans la bonne société londonienne ? Qui sont vraiment ses ennemis, et aiment-ils la tarte à la mélasse ?

 

 

C'est en lisant la chronique de ce roman sur le blog Bazar de la littérature que j'ai eu envie de découvrir ce roman à mon tour alors quand l'occasion de l'avoir quasi gratuitement grâce à mes ventes de livres à la librairie Chapitre, je n'ai pas pu résister.

 

Bonnes lectures !!

Repost 0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 14:29

Ils ont rejoint ma pal-copie-1

 

Pas de gros lachage cette semaine et du coup seulement deux livres ont rejoint ma P.A.L.

 

Tout d'abord, ayant obtenu 140 points chez France Loisirs j'ai pu choisir un livre gratuit en échange de 100 points et voici le livre qui a attiré mon attention et que j'ai commandé :

 

morte-la-bete.jpg

"Le jour de la rentrée, deux enfants découvrent un spectacle cauchemardesque dans le gymnase de leur école. Cinq corps d’hommes ont été mutilés à la tronçonneuse avant d’être pendus au plafond dans une mise en scène d’une précision terrifiante. L’inspecteur en chef Simonsen interrompt aussitôt ses vacances avec sa fille et rentre à Copenhague pour prendre la direction de l’enquête. Dès les premiers interrogatoires, l’étrange concierge de l’école, un marginal qui dissimule un esprit retors derrière un alcoolisme de façade, tient des propos contradictoires et délibérément provocateurs…
L’identification des corps est compliquée par leur état de mutilation, mais l’ablation systématique des parties génitales ressemble à une signature. Au même moment, un riche entrepreneur victime d’abus sexuels dans sa jeunesse lance une vaste campagne de communication pour dénoncer le laxisme de la justice danoise vis-à-vis des pédophiles. L’opinion publique s’empare du débat, menaçant de parasiter l’enquête. Le concierge, de son côté, échappe à la surveillance de la police et achève définitivement de brouiller les pistes… Simonsen, qui a trop d’expérience pour ne pas se méfier des coïncidences, comprend qu’il a affaire à un plan de grande ampleur dont il ne connaît encore ni les tenants, ni les aboutissants…"

 

 

Ensuite je suis allé rendre La fabrique des illusions de Jonathan Dee à la librairiechapitrelogo d'Orléans et voici le livre que j'ai choisi en échange :


le-sang-des-maudits.jpg

"Une mort très brutale attend, à sa descente d’hélicoptère, l’évêque Dom Felipe venu inaugurer la nouvelle église d’une province de l’État de São Paulo.
La police fédérale brésilienne missionne sur place l’inspecteur principal Mario Silva.
Il est plongé au cœur d’une lutte sanglante entre un cartel de gros propriétaires terriens, des syndicats d’ouvriers agricoles et la police locale, plus portée sur la torture que le maintien de l’ordre. Qui d’entre eux a pu oser assassiner un futur cardinal ?
Mario Silva doit sa vocation de policier à un drame intime épouvantable qui l’a marqué à jamais.
Il a vu lui aussi couler le sang des maudits."

 

Bonnes lectures!!

Repost 0
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 08:48

Ils ont rejoint ma pal-copie-1

Cette semaine fut particulièrement riche en ajouts de livres à ma P.A.L et tout ça sans que ma carte bancaire ne crie au scandale puiqu'il ne s'agit que de cadeaux ou partenariats.

 

J'ai tout d'abord été contactée par un auteur, Monsieur Jean-Luc Mordoch, pour découvrir son livre "Comment sortir de l'€urope sans sortir de table"

comment-sortir-de-l-europe.jpg

"Une pièce de théâtre en 11 actes qui nous immerge dans l’intimité d’un couple passionné de politique et féru de bonnes tables. Dans un langage décalé et fleuri, Ginette et Gérard démontrent, dans une implacable logique de bon sens, que les réalités contractuelles de la Constitution européenne appliquent cliniquement le contraire de ce que nos gouvernements nous promettent. Un essai apolitique où le peuple et sa vérité transgressive dénudent sans pudeur le langage formaté du politicien. Un livre qui nous rappelle qu’être Français, c’est être libre d’aimer le camembert."

 

Intriguée par le résumé, curieuse de faire de nouvelles découvertes et flattée de l'intérêt porté à mon blog, j'ai bien évidemment accepté de lire et de chroniquer ce livre original.

 

*****


J'ai ensuite reçu le livre que j'avais espéré dans le cadre de la dernière opération Masse critique organisée par logo2


la-verite-sur-frankie-copie-1.png

"Christoph, Judith et Emma sont étudiants. La vie s’offre à eux… jusqu’à ce que leur route croise celle du charismatique Frankie. Ensemble, ils passent un été de rêve. Un jour, Frankie confie à Christoph qu’il appartient aux services de l’anti-terrorisme. Il a besoin de son aide. Crédule, Christoph accepte une première mission. L’engrenage est en place. C’est bientôt au tour de Judith et d’Emma de se laisser convaincre et de s’imaginer traquées. Disparaître et faire aveuglément confiance à Frankie devient la seule solution. Commencent alors des années de cavale, mais aussi de sévices physiques et psychologiques."

 

 

*****

 

J'ai aussi reçu de la part des éditions Marabout et grâce à LogoMyBOOX un polar français très prometteur à la lecture du résumé :


l-heure-des-fous.jpg

"Paris : un SDF est poignardé à mort sur une voie ferrée de la gare de Lyon. « Vous me réglez ça. Rapide et propre, qu'on n'y passe pas Noël », ordonne le commissaire au capitaine Mehrlicht et à son équipe : le lieutenant Dossantos, exalté du code pénal et du bon droit, le lieutenant Sophie Latour qui panique dans les flash mobs, et le lieutenant stagiaire Ménard, souffre-douleur du capitaine à tête de grenouille, amateur 
de sudoku et de répliques d'Audiard...
Mais ce qui s'annonçait comme un simple règlement de comptes entre SDF se complique quand le cadavre révèle son identité.
L'affaire va entraîner le groupe d'enquêteurs dans les méandres de la Jungle, nouvelle Cour des miracles au coeur du bois de Vincennes, dans le dédale de l'illustre Sorbonne, jusqu'aux arrière-cours des troquets parisiens, pour s'achever en une course contre la montre dans les rues de la capitale. 
Il leur faut à tout prix empêcher que ne sonne l'heure des fous..."

 

 

*****

 

Pour finir, j'ai reçu la première de mes 12 commandes Myboox en tant que Membre Officiel :

selection-myboox-janvier.jpg

Je vais maintenant vous expliquer les raisons de mon choix :


- "Fleur de cimetière" de David Bell : je suis une fan de polars/thrillers, j'adore cette collection des éditions Actes Sud et rien qu'en lisant la quatrième de couverture j'avais des frissons.

 

- "Le roman du mariage" de Jeffrey Eugenides : au départ, ne sachant pas vraiment quoi choisir (si si je vous assure c'est pas facile), je suis allée voir une libraire que j'aime bien en l'occurence Lysa Leone, la responsable de la librairie store logo3 (souvenez-vous elle nous avait fait une présentation de la rentrée littéraire) qui m'a parlé de ce roman et m'en a conseillé la lecture. Ne connaissant pas du tout cet auteur, je me suis laissée tentée.

 

- "L'atelier des miracles" de Valérie Tong Cuong : une amie m'en a parlé, le résumé me tente et ce roman n'a que des coeurs rouges au maximum sur Myboox alors pourquoi pas ?

 

- "La capitana" de Elsa Osorio : J'ai adoré Luz ou le temps sauvage de cet auteur et j'avais envie de retenter l'expérience.

 

Bonnes lectures!!!




Repost 0
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 15:33

Ils ont rejoint ma pal-copie-1

Pour cause de fiesta familiale pour les 5 ans de Bébé Tigrou dimanche dernier j'ai complètement zappé ce rendez-vous (mais bon c'était pour la bonne cause).

 

Du coup voici les romans qui ont rejoint ma P.A.L pendant ces deux premières semaines de l'année :


 

le-roman-du-parfum.png

A six mille pieds au-dessus des nuages, entre Paris et Los Angeles, l'acteur Tony Curtis souffle ses derniers printemps tandis qu'une jeune inconnue au "nez absolu" amorce une carrière dans le parfum. Une discussion s'engage, leur amitié s'ébauche. Tony Curtis devient l'atomiseur qui répand les senteurs et se mue en joyeux répétiteur du cours d'histoire que Sabrina doit apprendre sur le bout du nez.
De l'Egypte antique aux créateurs parfumeurs du XXIe siècle, vous saurez tout sur le parfum : ses écoles, ses nez, ses secrets de fabrication, ses mensonges, son marketing, son immense pouvoir sur nos sociétés et sa poésie.
Mais tout commence sous l'auvent d'un libraire de Grasse. L'auteur rencontre une jeune femme au nez peu ordinaire. Sous une pluie battante, elle lui confie son histoire.

 

 

J'ai eu l'immense honneur d'être contactée par l'auteur pour faire une chronique de ce roman qu'il m'a gentiment offert et dédicacé. Il sera ma prochaine lecture.

 

*****


 

1q83-tome-3.jpg

Ils ne le savaient pas alors, mais c'était là l'unique lieu parfait en ce monde. Un lieu totalement isolé et le seul pourtant à n'être pas aux couleurs de la solitude. Le livre 3 fait entendre une nouvelle voix, celle d'Ushikawa. Et pose d'autres questions : quel est ce père qui sans cesse revient frapper à notre porte ? La réalité est-elle jamais véritable ? Et le temps, cette illusion, à jamais perdu ? Sous les deux lunes de 1Q84, Aomamé et Tengo ne sont plus seuls...

 

 

Je n'ai toujours pas lu les deux tomes précédents mais la date limite de mon achat France Loisirs approchant, je me le suis offert pour compléter la trilogie.

 

*****


 

les-lisieres.gif

Entre son ex-femme dont il est toujours amoureux, ses enfants qui lui manquent, son frère qui le somme de partir s'occuper de ses parents "pour une fois", son père ouvrier qui s'apprête à voter FN et le tsunami qui ravage un Japon où il a vécu les meilleurs moments de sa vie, tout semble pousser Paul Steiner aux lisières de sa propre existence. De retour dans la banlieue de son enfance, il va se confronter au monde qui l'a fondé et qu'il a fui.
En quelques semaines et autant de rencontres, c'est à un véritable état des lieux personnel, social et culturel qu'il se livre, porté par l'espoir de trouver, enfin, sa place.

 

 

J'avais réservé ce roman à la bibliothèque et mon tour de la découvrir est enfin arrivé !!!

 

*****


 

 

des-vies-d-oiseaux.gif

« On peut considérer que ce fut grâce à son mari que madame Izarra rencontra le lieutenant Taïbo ». Car c’est lui, Gustavo Izzara, qui, revenant de vacances un soir d’octobre 1997, appelle la police pour qu’elle vienne constater que sa somptueuse villa de Villanueva avait été cambriolée. Un vol pour le moins étrange puisqu’aucun objet n’a été dérobé et que les intrus, apparemment familiers des lieux, se sont contentés d’habiter la maison en l’absence du couple. Vida Izzara va peu à peu sortir de son silence et dévoiler au lieutenant Taïbo la vérité : Paloma, sa fille unique de 18 ans, s’est évaporée du jour au lendemain avec Adolfo, un mystérieux (dangereux?) jardinier, et elle la soupçonne d’être revenue, par effronterie, insolence, nostalgie ? hanter la demeure familiale. Les vies d’oiseaux, ce sont celles que mènent ces quatre personnages dont les trajets se croisent sans cesse. Chacun à sa manière, par la grâce d’un nouvel amour, est conduit à se défaire de ses anciens liens, conjugaux, familiaux, sociaux, pour éprouver sa liberté d’exister. Sans plus se soucier d’où il vient ni de là où la vie le mène. Avec Des vies d’oiseaux, Véronique Ovaldé continue à explorer les rapports qui lient les hommes et les femmes.

 

 

J'avais beaucoup aimé Ce que je sais de Véra Candida, alors j'ai eu envie de découvrir cet autre roman de l'auteur.

 

 

Bonnes lectures !!!

 


Repost 0
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 17:29

Ils ont rejoint ma pal-copie-1

 

Toujours aussi raisonnable en cette fin d'année 2012 et début d'année 2013, un seul livre a rejoint ma P.A.L cette semaine (toujours un de trop me direz-vous au regard de ma P.A.L existante mais bon ) :

 

 

 

les-7-roses-de-tokyo.jpg

Durant les derniers mois de la guerre et le début de l’occupation américaine, un fabricant d’éventails d’un vieux quartier de Tôkyô tient son journal, d’avril 1945 à avril 1946. Il apprend par hasard le projet d’une commission américaine de remplacer les idéogrammes japonais par l’alphabet romain, de façon à couper le Japon de son passé nationaliste. Les sept femmes de sa maisonnée décident alors de former un groupe secret pour faire échouer ce projet. Surnommées « les 7 Roses de Tôkyô », elles vont user de leurs charmes pour séduire des membres de la commission. Elles y réussissent brillamment : les hommes sont photographiés nus en train de batifoler avec elles dans une chambre de l’Hôtel Impérial…Cette année 1945 est une année sombre pour le Japon, marquée par les bombardements et la capitulation de l’empereur. Le journal de Shinsuke est toutefois étonnement allègre, une évocation débordante d’humour et nourrie d’une foule de détails sur la vie au jour le jour sous l’occupation américaine, la débrouillardise, les combines du marché noir, les tracasseries administratives, la contestation, les malentendus et rebondissements rocambolesques. Il trace un portrait vivant et chaleureux du peuple japonais qui, en dépit des privations, trouve sa délivrance dans le rire.

 

Bonnes lectures !!!!


Repost 0
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 08:38

Ils ont rejoint ma pal-copie-1

 

Cette semaine j'ai reçu deux livres :

 

delivrance.jpg

"A Wick, aux confins de l'Ecosse, une bouteille en verre dépoli traine depuis des années sur le rebord d'une fenêtre du commissariat. A l'intérieur, une lettre que personne n'a remarquée. Et quand on l'ouvre enfin, personne ne se préoccupe non plus de savoir pourquoi les premiers mots, Au secours, sont écrits en lettres de sang et en danois...
La lettre finit par arriver sur le bureau des affaires classées de Copenhague où l'inspecteur Carl Mørck croit à une mauvaise plaisanterie. Mais quand Carl et ses assistants, Assad et Rose, commencent à déchiffrer le message, ils réalisent qu'il a été écrit par un jeune garçon enlevé avec son frère dans les années 90. Cet SOS serait leur dernier signe de vie. Qui étaient-ils ? Pourquoi leur disparition n'a-t-elle jamais été signalée ? Sont-ils encore en vie ?
Carl et Assad progressent lentement dans l'univers glacé et calculateur du kidnappeur pour découvrir que le monstre est encore en activité."

 

J'ai reçu ce roman de la part des éditions Albin Michel dans le cadre d'une opération spéciale de Masse Critique organisée par logo2.


*****

 

J'ai également reçu un manuscrit de la part des éditions Les nouveaux auteurs à lire pour le 31 décembre 2012, ca va être chaud!!!

 

Bonnes lectures !!!

 

 

 


Repost 0
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 18:32

Ils ont rejoint ma pal

 

Cette semaine ce sont deux livres qui ont rejoint ma P.A.L :

 

demain-j-arrete.jpg

Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides.
Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu'elle n'a pourtant jamais vu, obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier… Mais tout cela n'est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu'elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret.
Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu'à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons- nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

 

Il ne me manquait plus qu'un achat France Loisirs pour avoir mes 100 points et donc par la suite avoir à un livre gratuit. Impossible de résister.

 

*****

 

la-liste-de-mes-envies.jpg

Jocelyne, dite Jo, rêvait d’être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n’a pas tout à fait la taille mannequin. Elle aime les livres et écrit un blog de dentellières. Sa mère lui manque et toutes les six minutes son père, malade, oublie sa vie. Elle attendait le prince charmant et c’est Jocelyn, dit Jo, qui s’est présenté. Ils ont eu deux enfants, perdu un ange, et ce deuil a déréglé les choses entre eux. Jo (le mari) est devenu cruel et Jo (l’épouse) a courbé l’échine. Elle est restée. Son amour et sa patience ont eu raison de la méchanceté. Jusqu’au jour où, grâce aux voisines, les jolies jumelles de Coiff’Esthétique, 18.547.301€ lui tombent dessus. Ce jour-là, elle gagne beaucoup. Peut-être.

 

Il était dans la liste des livres qui me tentaient et vendredi soir il a été présenté lors de la réunion de mon club de lecture alors je suis jetée dessus. D'ailleurs il ne fait même plus partie de mes livres à lire puisque je l'ai dévoré hier. Chronique à venir très vite.

 

Bonnes lectures!!!

Repost 0
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 19:42

Ils ont rejoint ma pal

 

Faible et sans volonté, j'ai fait augmenter ma P.A. L de 4 livres :


l'insomnie des etoiles

Automne 1945, alors que les Alliés se sont entendus pour occuper Berlin et le reste de l'Allemagne, une compagnie de militaires français emmenée par le capitaine Louyre investit le sud du pays. En approchant de la ville où ils doivent prendre leurs quartiers, une ferme isolée attire leur attention. Les soldats y font une double découverte : une adolescente hirsute qui vit là seule, comme une sauvage, et le corps calciné d'un homme. Incapable de fournir une explication sur les raisons de son abandon et la présence de ce cadavre, la jeune fille est mise aux arrêts. Contre l'avis de sa hiérarchie, le capitaine Louyre va s'acharner à connaître la vérité sur cette affaire, mineure au regard des désastres de la guerre, car il pressent qu'elle lui révélera un secret autrement plus capital.

 

*****

 la-verite-sur-l-affaire-harry-queber.jpg

À New York, au printemps 2008, lorsque l'Amérique bruisse des prémices de l'élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d'écrire le nouveau roman qu'il doit remettre à son éditeur d'ici quelques mois. Le délai est près d'expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d'université, Harry Quebert, l'un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison. 
Convaincu de l'innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l'enquête s'enfonce et il fait l'objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s'est-il passé dans le New Hampshire à l'été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

 

*****

 

quatre-filles-et-un-jean.jpg

 

 

 

 

Plongez-vous dans cette grande histoire, au cœur d'étés inoubliables. Une histoire où se mêlent subtilement les voix de quatre adolescentes, Carmen, Tibby, Bridget, Lena. De surprises en émotions, de rires en larmes, les quatre filles font l'apprentissage de la vie.

 

 

 

 

 

 

 

 

*****


Je suis également aller reprendre un nouveau livre à la librairie Chapitre en échange de Défendre Jacob et j'ai choisi Ma famille décomposée de Christian Frascella qui doit paraître en février prochain.

 

Bonnes lectures !!!


 

 

 


Repost 0

Lecture en cours

 

 

                Vengeances

 

      Ce livre m'a été prêté par la librairie Chapitre à Orléans dans le cadre de leur Club de lecture

 

Recherche

Mes chouchous

Paperblog

 

 

logo MyBOOX

 

BabelioBabelioBabelio

Mon profil sur Babelio.com