Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 07:00

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv69748684.jpg

"Marseille, vendredi 20 juin 1986
Nathalie alluma la télévision. Les informations commençaient.
- Torturé et brûlé vif pour lui dérober ses économies. Maurice Picon, un paisible retraité, a été assassiné sauvagement dans sa maison de Cassis, dans les Bouches-du-Rhône.
À ce moment, le visage de la victime apparut à l'écran. Une simple photo d"identité qui montrait un homme âgé, aux traits fins et au regard félin. Nathalie porta ses mains à sa bouche.
– Oh, mon Dieu !
Elle aurait voulu crier, mais aucun son ne sortit. Ses yeux étaient rivés sur la télévision. Ce visage, même trente ans plus tard, elle ne pouvait l’oublier. Cet homme avait marqué sa vie de façon irréversible. Un fantôme du passé resurgissait devant elle !
Trente ans plus tôt presque jour pour jour, Maurice Picon a été la dernière personne à parler à la mère de Nathalie. Deux heures plus tard, elle se suicidait. Pour comprendre et renouer avec ses souvenirs enfouis, Nathalie va retourner sur les traces de son enfance en Touraine.
Une enquête haletante, une histoire émouvante inspirée de deux faits réels qui ont défrayé la chronique de l’après-guerre. Le cahier documentaire en fin d’ouvrage revient sur ces dossiers, l’affaire Finlay et l’affaire Lecoz."

*****

Alors tout d'abord, je tiens à remercier chaleureusement Livraddict de m'avoir choisie pour ce partenariat et également les éditions Scrinéo pour avoir proposé ce roman dont la lecture fût un pur moment de bonheur.

Ce roman est écrit simplement et se lit très facilement. L'écriture, très aérée, est concise et percutante. Les chapitres sont courts et alternent entre le moment présent (1986) et le passé (1944). Ce choix rédactionnel, assez commun du genre, donne un rythme soutenu à la lecture d'autant que l'auteur a su placer les éléments provocateurs de suspens avec beaucoup d'intelligence. En effet, il n'y a aucun temps mort dans la lecture, de moment un peu plus plat et ennuyeux, chaque passage apporte quelque chose à l'intrigue qui est extrêmement bien ficelée.

Les personnages sont décrits très simplement et on se les imagine facilement. L'héroîne, Nathalie, 42 ans, longs cheveux noirs, la peau mate, apparaît dès les premières pages comme une femme touchante qui, sous une carapace de femme forte, hargneuse qui n'hésite pas à  "rentrer" dans les gens qu'elle croise, se révèle en réalité sensible et fragile. Elle n'en est que plus émouvante et j'ai beaucoup aimé son caractère et sa force tout au long de ce roman pour découvrir ce qui s'était réellement passé pour que sa mère qui l'aimait , très pieuse, ait choisi de se suicider en abandonnant sa fille de 12 ans. Nathalie est aidée dans son "enquête" par  Paul, son ex mari, journaliste, volage, et sa fille Chloé, jeune adolescente rebelle. Ces personnages sont des gens simples qui attirent la sympathie du lecteur car ce dernier ne peut s'empêcher de s'identifier à eux.

C'est un roman très moderne où l'auteur a intégré des éléments réels (la mort de coluche, les évènements de mai 1968) qui apportent  au lecteur un sentiment de proximité (d'autant plus fort en ce qui me concerne puisque tout se passe à Tours, la ville où je suis née et qui est très proche de chez moi actuellement) et ancrent ancore plus, s'il en était besoin, cette histoire dans la réalité.

J'ai également beaucoup aimé pouvoir lire à la fin les faits réels qui ont inspiré à l'auteur ce roman car ils apportent un autre regard sur la lecture qui vient de se terminer. Le lecteur découvre quels sont les éléments qui ont été "inventés" et ceux conservés.

L'auteur a fait ici un excellent travail car tout, absolument tout, dans ce roman est à sa place. Même le titre, qui peut sembler incongru au premier abord, trouve sa justification à la lecture. 

Bref, c'est un excellent roman plein de suspens, d'émotion et d'action qu'il faut absolument découvrir sans tarder. 

Ma note : étoileétoileétoileétoileétoile

 

Logo Livraddict

Cliquer ici et vous retrouverez la fiche bibliomania et d'autres avis sur ce roman.

Repost 0
Published by tigrou4145 - dans Mes partenariats
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 13:45

Quel ne fût pas mon bonheur, ce midi, en ouvrant ma boîte aux lettres, d'y découvrir une enveloppe assez grosse pour contenir un livre. Ca y est j'ai reçu mon exemplaire de  

http://www.decitre.fr/images/genere-miniature.aspx?ndispo=/gi/grande-image-non-disponible.gif&img=/gi/27/9782919755127FS.gif&wmax=155&hmax=239&loupe=true

Ce livre m'a été envoyé par les éditions SCRINEO dans le cadre d'un partenariat organisé par Livraddict, le site des passionnés de lecture.

Je tiens tout d'abord à adresser un énorme merci à la Team Livraddict (et plus particulièrement Mycoton32 en charge des partenariats ce vendredi là) pour m'avoir sélectionnée et aux éditions SCRINEO pour m'avoir envoyé ce roman avec un merci spécial à la personne chargée de communication et des partenariats qui a pris le temps d'écrire un petit mot d'accompagnement manuscrit.

La quatrième de couverture qui m'a motivée à postuler pour ce partenariat :

" Marseille, vendredi 20 juin 1986
Nathalie alluma la télévision. Les informations commençaient.
- Torturé et brûlé vif pour lui dérober ses économies. Maurice Picon, un paisible retraité, a été assassiné sauvagement dans sa maison de Cassis, dans les Bouches-du-Rhône.
À ce moment, le visage de la victime apparut à l'écran. Une simple photo d"identité qui montrait un homme âgé, aux traits fins et au regard félin. Nathalie porta ses mains à sa bouche.
– Oh, mon Dieu !
Elle aurait voulu crier, mais aucun son ne sortit. Ses yeux étaient rivés sur la télévision. Ce visage, même trente ans plus tard, elle ne pouvait l’oublier. Cet homme avait marqué sa vie de façon irréversible. Un fantôme du passé resurgissait devant elle !
Trente ans plus tôt presque jour pour jour, Maurice Picon a été la dernière personne à parler à la mère de Nathalie. Deux heures plus tard, elle se suicidait. Pour comprendre et renouer avec ses souvenirs enfouis, Nathalie va retourner sur les traces de son enfance en Touraine.
Une enquête haletante, une histoire émouvante inspirée de deux faits réels qui ont défrayé la chronique de l’après-guerre. Le cahier documentaire en fin d’ouvrage revient sur ces dossiers, l’affaire Finlay et l’affaire Lecoz."

A partir d'aujourd'hui, je dispose d'un mois pour lire ce roman (qui doit paraître le 3 mai 2012) et publier mon avis.

Rendez-vous donc au plus tard le 28 mai, mais bien avant à mon avis, pour découvrir ce que j'ai pensé de cette lecture.

 


Repost 0
Published by tigrou4145 - dans Mes partenariats
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 21:53

le-mari.jpg

"On tient votre femme. On vous la rendra contre deux millions de dollars en liquide. Le jardinier paysagiste Mitchell Rafferty croit d’abord à une blague. Il était en train de planter des impatiences dans le jardin d’un de ses clients quand son portable s’est mis à sonner. D’un seul coup, banlieue paisible et soleil estival se font cauchemardesques. Le type qui parle à l’autre bout du fil est sacrément sérieux.
Il détient la femme de Mitch et a donné son prix pour la rendre saine et sauve, se moquant totalement du fait que Mitch dirige une petite entreprise de deux employés et qu’il n’a aucun moyen de réunir une telle somme. Il est certain que Mitch trouvera un expédient. S’il aime suffisamment sa femme. Mitch l’aime suffisamment. Il l’aime plus que sa propre vie et n’a que soixante heures pour le prouver."

 

****

 

Tout d'abord je tiens à remercier Livraddict et les éditions JC Lattes pour ce partenariat qui m'a fait découvrir un auteur jusque là inconnu pour moi.

 

Ce roman ma plu mais sans plus.

 

L'idée de départ n'a rien de très originale, la femme de Mitch a été kidnappée et pour la récupérer vivante il doit verser une somme astronomique pour le petit jardinier qu'il est, à savoir 2 millions. Comment va-t-il pouvoir faire? C'est le début du cauchemar qui commence pour Mitch.

 

Alors certes, ce roman se lit très bien et on s'attache très vite à Mitch, bouleversé et peu connaisseur de ce genre de situation, qui doit tout mettre en oeuvre pour sauver sa femme.

 

Mais le suspens retombe très vite, trop vite. La révélation de la raison pour laquelle la femme de Mitch a été enlevée arrive beaucoup trop vite, à mon sens,  et la trahison dont est vitime Mitch est bien trop vite révélée, ce qui, en ce qui me concerne, a fortement fait diminuer mon intérêt.

 

L'idée d'introduire un inspecteur de police qui harcèle Mitch, un peu à la manière de Colombo, pouvait paraître intéressante mais de la même manière, l'auteur n'a pas, à mon sens, su approfondir cette idée.

 

En fait, ce roman m'a laissé une impression bizarre. On a l'impression que tous les "ingrédients" connus et usuels d'un roman policier ont été mis dans un shaker et que certains éléments ne se sont pas retrouvés à la bonne place. Un peu comme un téléfilm!!!

 

Bref, c'est un roman dont la lecture est agréable mais pas incontournable. Je pense qu'il aura du mal à se détacher des autres romans du même style.

 

 

 

 

Repost 0
Published by tigrou4145 - dans Mes partenariats
commenter cet article
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 14:06

racines-russes.jpg

Tout d'abord un grand merci à Livraddict et aux éditions Le livre de poche pour ce partenariat.

 

"Soupçonné d'avoir tué un homme, Billy a été expédié dans un « centre thérapeutique » pour ados en Floride. Deux ans plus tard, le voici « en permission » à Brooklyn, sous la garde de son oncle Artie Cohen, à qui tout le monde crie : « Dégage ce gamin de là, on n'en veut pas dans le quartier.» Pourtant bon flic, Artie est aveugle quand il s'agit de Billy. Il veut le croire guéri. Le lecteur aussi, jusqu'à une première découverte macabre. La tension monte, le doute s'infiltre, lorsque Luda, une petite fille de la communauté russe, disparaît. Artie est alors contraint d'ouvrir les yeux…"

 

******

Alléchée par le résumé je me suis portée candidate pour ce partenariat. Mais si après les cinquante premières pages, je trouvai ce roman très prometteur, j'ai été déçue par la suite.

 

Certes, ce roman est bien écrit et se lit très facilement.

 

Rédigé à la première personne, c'est une immersion totale dans l'esprit du narrateur, à savoir Artie, dont on sent bien le combat intérieur : il aime son neveu plus que tout et voudrait croire qu'il est guéri mais il ne peut s'empêcher de douter.

 

Billy apparaît, lui, comme un adolescent un peu perturbé, subissant le manque d'amour de ses propres parents. Il est très touchant surtout lorsqu'il se rend dans sa maison et découvre sa chambre transformée et son aquarium vidé. On se met à sa place et on ressent bien son chagrin.

 

Cependant si j'ai aimé la qualité d'écriture et l'aspect personnel de la vie des personnages, j'ai trouvé l'intrigue très décousue. En fait Artie n'enquète pas...Il s'occupe de son neveu et en même temps il rend service à un ami policier en allant interroger une personne, ce qui le contraint à confier son neveu à des amis ou à le laisser chez lui.

 

On est loin du roman policier, en tous cas selon moi car comme je l'ai déjà dit plus haut ce n'est pas Artie qui mène l'enquète, ce qui est pour moi une caractéristique essentielle.  De plus tout au long du roman, aucun indice ne permet de semer le doute dans l'esprit du lecteur si ce n'est les réflexions du narrateur.

 

De plus la disparition de la petite fille russe annoncée dans le résumé et censée mettre le "feu aux poudres" ne se produit qu'à la fin du roman d'où un certain ennui à certains moments...

 

Et la révélation finale est plus que décevante même si elle est "une surprise". Certes l'explication de Billy sur les conditions dans lesquelles il a pu obtenir sa permission est totalement surprenante et térrifiante tant elle est contraire à l'image que l'auteur nous avait dépeinte de ce jeune garçon. Mais il n'y a rien de plus.

 

Bref, c'est un roman que j'ai moyennement apprécié et dont je déconseille la lecture aux fans de romans policiers car ils ne pourront qu'être déçus comme je l'ai été moi-même.

  



Repost 0
Published by tigrou4145 - dans Mes partenariats
commenter cet article
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 14:41

comme-ton-ombre.jpg

Pour commencer, je tiens à remercier vivement Blog o book et les éditions Presses de la cité pour ce partenariat qui m'a enchantée.

 

"Imaginez qu'avant de pouvoir rentrer chez vous, vous soyez obligé de faire le tour du bâtiment afin de vérifier que tout est normal. Imaginez qu'une fois dans le hall de votre immeuble, vous deviez vérifier six fois que la porte d'entrée est bien fermée. Une, deux, trois, quatre, cinq, six. Et que si vous êtes interrompu en plein rituel, il faille tout recommencer. Imaginez que, arrivé chez vous, vous tourniez la poignée de votre porte six fois dans un sens, puis six fois dans l'autre pour vous assurer d'être en sécurité. Que vous restiez plusieurs minutes derrière la porte, à l'affût du moindre bruit dans la cage d'escalier. Et que, tous ces contrôles effectués, vous commenciez une ronde dans votre appartement. Fenêtres, rideaux, tiroirs, tout doit passer au crible de votre attention. Imaginez aussi que vous ne puissiez faire les courses que les jours pairs et pratiquer un sport les jours impairs, mais à condition que le ciel soit nuageux ou qu'il pleuve.

Bienvenue dans l'univers paranoïaque de Cathy, une jeune Anglaise à qui la vie souriait jusqu'à ce qu'un soir elle fasse une mauvaise rencontre…"

 

Très bien écrit, ce roman nous raconte une histoire en deux temps, à deux époques différentes.

 

En 2003, Catherine Bailey, surnomée Cathy, est une jeune femme souriante, dynamique qui adore sortir et faire la fête avec ses copines, coucher avec n'importe qui n'importe où...bref une vie un peu délurée.

 

En 2007, Cathy est renfermée, associale, angoissée, effectuant toutes sortes de rituels et à l'affût de toute menace...

 

Mais que s'est-il passé pour que la première devienne la deuxième? La réponse nous est donnée très rapidement : c'est sa rencontre avec Lee Brightman, beau et ténébreux videur de boîte de nuit qui va changer sa vie...

 

Alternant des passages de sa vie passée et des passages de sa vie présente, ce roman est une torture. On est immédiatement happé par l'histoire, on s'attache immédiatement à Cathy, on la plaint, on stresse avec elle, on vérifie tout avec elle. 

 

Ce roman est effrayant et pour cause, ce qui est arrivé à Cathy pourrait arriver à n'importe quelle jeune femme.

 

En effet, quand on rencontre quelqu'un et qu'on a envie que cette relation marche, on est parfois prêt à tout et même à supporter des choses inacceptables. L'expression "l'amour rend aveugle" prend tout son sens dans ce thriller rondement bien mené qui se dévore du début à la fin.

 

J'ai adoré lire ce thriller et je n'ai qu'un conseil à vous donner : dès le 7 avril 2011 précipitez-vous dans votre librairie préférée pour vous le procurer.

 

Repost 0
Published by tigrou4145 - dans Mes partenariats
commenter cet article
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 13:09

les anges vous méprisent

Pour commencer, je tiens à remercier Blog o Book pour ce partenariat avec les éditions Aux Forges de Vulcain, car cela m'a permis de découvrir une maison d'édition que je ne connaissais pas.

 

*****

**

"L'entrée des Enfers est sensiblement plus large que la route qui la dessert. Cette singularité urbanistique à la portée symbolique évidente obéit également à un impératif fonctionnel : maintenir en permanence un trafic fluide".

 

En voilà une présentation bien originale et mystérieuse. Il n'en fallait pas plus pour attiser ma curiosité.

 

Et là, je dois vous le dire tout de suite ma déception a été aussi grande que l'était mon enthousiasme et je n'ai pu terminer ma lecture ; j'ai lu seulement 122 des 273 pages de ce roman.

 

Tout d'abord, ce livre est truffé de "gros mots", il y en a quasiment à chaque page ; certes je ne suis pas un modèle de vertu, ni une farouche adepte de la grande littérature (où à chaque page il faut un dictionnaire pour comprendre les mots) mais il y a des limites.

 

Mais cela n'est pas encore le plus gênant.

 

Ce qui m'a le plus contrariée, c'est qu'il n'y a pas d'histoire. Je comprends mieux pourquoi c'est un passage du livre qui a été mis sur la quatrième de couverture. Comment résumer une histoire inexistante?

 

Le premier chapître nous parle de la mort d'un soldat sur un champ de bataille dans le désert. Jusque là tout va bien.

 

Le deuxième chapître nous parle d'un "petit lapin blanc" qui vit dans un monde noir et rouge où des chats tuent des dragons et qui rève d'atteindre le monde blanc. Là, ça se complique mais à ce stade je trouvai juste cette lecture très particulière et appréciai même la nature "comique" du récit.

 

Le troisième chapître commence par la phrase inscrite sur la quatrième de couverture. Il y est question de Hermann Göring et de son cheminement vers la porte 29 !!!! Et là, ça a été le début du déclin de mon intérêt pour ce livre (page 58).

 

Je déteste ne pas finir un livre et comme j'avais l'espoir que cela allait s'arranger par la suite j'ai persisté dans ma lecture ... Mais rien ne s'est arrangé, je n'ai pas trouvé le but de ce roman et ai donc stoppé ma lecture à la page 122, ne voyant pas où l'auteur voulait en venir ni ce qu'il souhaitait nous raconter.

 

Vous l'aurez bien compris, je n'ai pas du tout accroché et pour reprendre le style de l'auteur je conlurai en disant que la porte de la compréhension de ce livre était lourdement fermée et que la route pour y parvenir était tellement sinueuse que je me suis perdue en route.

 

 

 

 

Repost 0
Published by tigrou4145 - dans Mes partenariats
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 19:26

 

les lieux infidèles

Tout d'abord, je voudrais adresser un grand merci à la Livradict Team de m'avoir sélectionnée pour ce partenariat avec les éditions CALMANN LEVY car cela m'a permis de découvrir un auteur que je ne connaissais pas et dont il me tarde maintenant de lire les autres romans.

 

Résumé :

 

Une nuit de  1983, Francis attend sa petite amie Rosie, dans une maison abandonnée qui est devenu leur refuge, pour s'enfuir avec elle. Mais elle ne vient pas. Des années plus tard, lors de travaux effectués dans ladite maison, la valise de Rosie est retrouvée. Mais que lui est-il arrivé? C'est ce que va chercher à découvrir Francis.

 

En effet, appelé à l’aide par sa sœur, le seul membre de sa famille avec qui il est toujours en contact, Francis revient dans son quartier et se retrouve au milieu de sa famille qui ne l’a pas vu depuis 20 ans.

 

Mon avis :

 

Un "polar" comme je les aime!!!

 

A priori construit sur une base "classique", le héros policier qui enquête sur la disparition de son ex petite amie, ce roman policier est finalement assez original.

 

En effet, au début, tout démarre comme un vrai roman policier : on a une personne disparue, une valise retrouvée et les doutes qui s’installent concernant cette « disparition ». Etait-elle volontaire ou quelque chose de pire est arrivé ?

 

Et puis, au fil des pages, l’enquête policière visant à découvrir le coupable devient très vite secondaire et laisse une très large place à l'histoire personnelle de Francis.

 

Mais cela ne m’a absolument pas dérangée, j'ai adoré ce roman très bien écrit et qui se lit ultra facilement.

 

L’auteur a su me faire plonger dans ce quartier pauvre de la banlieue dublinoise et m’attacher à cette famille touchée par l’alcool, la violence, le manque d’argent, bref la « misère ».

 

Si certains passages sont assez longs concernant la vie personnelle du héros, ce qui pourrait nuire à l'histoire en décourageant le lecteur de continuer sa lecture, l'auteur a su raviver l'intérêt dudit lecteur en se recentrant sur l'enquête policière à chaque fois au bon moment.

 

Elle a également su rendre son personnage principal très attachant, un homme dont la vie entière a été bouleversée par la disparition de sa petite amie, Rosie et qui voit son monde s’écrouler en découvrant la fameuse valise, point de départ de l’histoire et attiser la curiosité du lecteur (et en tous cas la mienne) qui ne peut s'empêcher de tourner les pages pour connaître non seulement le coupable mais également pour savoir ce qui va se passer dans la vie de Francis.

 

En fait il y a deux histoires en une, une histoire policière et une histoire humaine (un peu comme le fait Camilla Läckberg).

 

Et c'est ce qui m'a plu dans ce roman.

 

  livraddict logo small

Repost 0
Published by tigrou4145 - dans Mes partenariats
commenter cet article

Lecture en cours

 

 

                Vengeances

 

      Ce livre m'a été prêté par la librairie Chapitre à Orléans dans le cadre de leur Club de lecture

 

Recherche

Mes chouchous

Paperblog

 

 

logo MyBOOX

 

BabelioBabelioBabelio

Mon profil sur Babelio.com