Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 07:00

Ils ont rejoint ma pal

 

Cette semaine fût, comme les précédents, raisonnable puisque seulement 3 livres ont rejoint ma P.A.L et ce sont des emprunts à la bibliothèque.

 

les-lumieres-de-septembre.jpg


J'ai lu les deux précédents donc autant aller jusqu'au bout même si pour l'instant je ne trouve pas qu'il s'agisse d'une trilogie mais bon.


fruits-basket-T1.jpg   a-romantic-love-story-T1.jpg  


Deux mangas, un genre que je n'ai jamais lu mais comme j'aime bien découvrir et que j'ai entendu beaucoup de bien de Fruits Baskets, hop in the pocket. Le deuxième c'est juste parce que la couverture est jolie et parce qu'en général j'aime bien les histoires d'amour.

 

Bonnes lectures et à bientôt. 

Repost 0
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 06:00

les revenants-copie-1

Roman de 587 pages publié aux éditions Christian Bourgois en 2011

Quelques mots sur l'auteur
Laura Kasischke est née en 1961. Elle a étudié à l'Université du Michigan, elle a gagné de nombreux prix littéraires pour ses ouvrages de poésie ainsi que le Hopwood Awards; elle a également reçu la Bourse MacDowell. Ses romans La vie devant ses yeux et A suspicious river ont été adaptés au cinéma. Elle vit dans le Michigan, et enseigne l'art du roman au collège de Ann Arbor.

 

Synopsis : "Élève brillante, Nicole était douce et sociable (cheftaine scout, membre de plusieurs associations d’étudiantes). Elle meurt subitement dans un accident terrible. À l’automne suivant, tandis qu’un nouveau semestre commence, Craig, l’ancien petit ami de Nicole est renvoyé de l’université médiocre où il était entré par relations. Tenu pour responsable de la mort de Nicole mais relâché faute de preuves, il ne parvient pas à surmonter le drame, ne cesse d’y repenser et a l’impression de voir Nicole partout. Perry, son colocataire, était dans le même lycée que Nicole. Lors d’un séminaire sur la mort par Mira Polson, professeur d’anthropologie, il fait part de ses interrogations et de ses doutes quant à la disparition de la jeune fille. Il dit avoir connu la vraie Nicole : une personne manipulatrice, malhonnête, et séductrice. De son côté, Shelly Lockes, unique témoin de l’accident, conteste la version officielle, selon laquelle Nicole, baignant dans une mare de sang, n’aurait pu être identifiée que grâce à ses bijoux. Selon elle, la jeune fille était inconsciente mais ne présentait aucune lésion. D’étranges événements surviennent alors: mystérieux appels téléphoniques, cartes postales énigmatiques, apparitions de Nicole… ou d’une fille qui lui ressemble. La rumeur enfle à Godwin Hall, précipitant Craig, Perry, Mira et Shelly au coeur d’un ténébreux mystère qui va transformer leurs vies pour toujours: se pourrait-il que, trop jeune pour mourir, Nicole soit revenue ?"

 

Mon avis : Je ne connaissais pas cet auteur mais sur les conseils bien souvent éclairés de ma bibliothécaire je me suis lancée dans une nouvelle découverte. Et ce fût une bonne réussite.

Rédigé dans un style compact, peu fluide, la lecture de ce roman est assez complexe et nécessite une grande concentration. De plus l'auteur a choisi de mélanger des évènements antérieurs à l'accident et d'autres postérieurs ce qui complique encore la lecture. Par ailleurs, l'utilisation de la troisième personne du singulier empêche le lecteur de rentrer dans la tête des personnages qui restent dès lors très superficiels et assez lointains. Mais cela est parfaitement adapté à la nature de ce roman.

En fait aucun des personnages n'a su me toucher réellement, que ce soit Perry le jeune étudiant, compagnon de chambre de Craig le petit copain de Nicole, la défunte, qui a très bien connu cette dernière pour avoir fréquenté le même lycée, ou Craig, le "coupable" aux yeux de tous qui vit dans le souvenir de son amour pour Nicole, ou Shelly, professeur homosexuelle, témoin de l'accident qui cherche à comprendre pourquoi rien de ce qui a été raconté au sujet de l'accident ne correspond pas à la réalité, ou enfin, Mira, professeur qui anime un séminaire sur la mort et les rituels qui l'entourent et qui semble malheuresue dans sa vie privée avec son mari et ses deux petits jumeaux. On suit leurs vies, qui nous sont racontées en parallèle, des vies assez plates et sans grande originalité...

En tous cas c'est l'impression qui ressort à la lecture de la plus grosse moitié de ce roman qui traine en longueur, sans pour autant être inintéressant, et pourrait en décourager certains.

Mais il faut persévérer car, même si l'on peut regretter que cela n'arrive qu'avec les 200 dernières pages, cette lecture qui pouvait sembler ennuyeuse devient progressivement palpitante au moment ou les histoires des personnages, jusqu'alors bien séparées, se recoupent. Le ryhtme du récit devient très dynamique, le suspense et la tension augmentent au fil des pages, et toutes les questions et suppositions sont susceptibles de trouver réponse.

Finalement, c'est un roman surpenant et qui se révèle agréable à lire malgré quelques longeurs. Personnellement je comparerai cette lecture à celle des ouvrages de David Vann et de John Irving (notamment Dernière nuit à Twisted River), où les auteurs arrivent à faire en sorte que le lecteur continue la lecture alors même qu'il n'y a pas vraiment d'action et que le récit semble s'enliser pour se révéler sur la fin.

Bref, c'est un bon roman à découvrir.

 

Ma note : étoileétoileétoile 

Repost 0
Published by tigrou4145 - dans Policier - Thriller
commenter cet article
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 12:00

les-contes-de-la-lune.jpg

Recueil de contes de 94 pages publié aux éditions Persée

 

Quelques mots sur l'auteur :  Née en Bourgogne Elisabeth Delaigle vit à Paris où elle est conseil en communication. Elle commence à écrire des contes pour enfants à l’âge de 15 ans. Après une longue interruption, un petit âne gris rencontré en Périgord lui redonne envie d’écrire pour les petits.

 

Synopsis : "Vue de la terre, la lune, par sa rondeur et sa bonhomie incite à toutes les rêveries… Inaccessible et pourtant si proche, elle peuple l’imaginaire des hommes pressés de la conquérir, et enflamme le monde depuis la nuit des temps avec son lot de légendes et de mystères.

Dans Les contes de la lune, les enfants sont transportés dans des univers très différents, au gré de récits qui ont tous la lune comme déclencheur de situations insolites : que ses rayons éclairent l’aigle blessé, la princesse désespérée, les souris affamées, le boxeur conquérant, le vieux chat jaloux, l’ourson espiègle ou les deux enfants perdus en forêt, elle les pousse à faire de petites bêtises ou de grandes choses !"

 

Mon avisJe tiens tout d'abord à remercier chaleureusement l'auteur Elisabeth Delaigle qui m'a fait l'honneur de me contacter pour me proposer de découvrir son livre. Et ce fût une belle découverte.

L'écriture est magnifique et plonge immédiatement le lecteur dans un univers différent pour chaque histoire. J'ai beaucoup aimé les personnages de chaque histoire, du petit indien au boxeur en passant par les souris et le chat, qui tous à leur façon ont su me toucher. Et dans chacune il est possible de dégager une petite morale, ce que j'apprécie énormément dans les histoires pour enfants car bien souvent c'est par la lecture que l'on peut faire passer des messages aux tout petits. On y retrouve les notions d'amitié, de respect, de tolérance ... des notions qu'il est de plus en plus nécessaire d'apprendre à nos enfants. 

Avec ce recueil de sept petites histoires toutes très sympathiques, ce sont des moments tendres et amusants qui s'annoncent avec les tout petits qui sont, à mon sens les principaux "lecteurs" de ces contes car ils n'ont pas encore perdu leur innocence et leur naïveté. Le seul petit point négatif que je trouve à ce recueil de contes est le manque d'illustrations, une seule par histoire, car cela aurait permis de pouvoir mieux fixer l'attention des plus petits. Mais cela n'est qu'un détail.

Des sept histoires, ma préférée est celle avec les petites souris, mais toutes m'ont plu et j'ai pris beaucoup de plaisir à les lire. Maintenant il me tarde que mon fils soit un peu plus grand pour pouvoir lui faire découvrir ces merveilleuses histoires.

Bref, ce recueil de contes est un coup de coeur et je vous en recommande vivement la lecture.

 

Ma note : étoileétoileétoileétoileétoile 

Repost 0
Published by tigrou4145 - dans Jeunesse
commenter cet article
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 08:25

Ils ont rejoint ma pal

 

Cette semaine un seul livre a rejoint ma P.A.L, ce qui va lui faire un bien fou, et il s'agit de : 


les-affliges.jpg

 

Les bonnes critiques (Virginie NeufvilleJostein, Readingintherain, Moi, Clara et les mots) que j'ai lues sur ce roman m'ont donné envie de le posséder et de le lire.

 

Bonnes lectures et à bientôt. 



Repost 0
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 09:59

le-puits-des-histoires-perdues.jpg

Roman de 446 pages publié aux éditions 10/18 en 2006

 

Quatrième de couverture : "Même poursuivie par une multinationale qui a juré sa perte, la star des détectives littéraires a droit à un congé maternité ! Pour Thursday Next, ce sera un séjour secret dans un mauvais thriller, un de ceux qui croupissent au fond du Puits des Histoires perdues. Ici, sous l'oeil de la toute-puissante Jurifiction, on recycle les livres de seconde zone comme les classiques oubliés de la littérature, on pioche un personnage par là pour le remettre ailleurs, on réduit le texte en mots quand il n'y a plus d'espoir. Mais très vite, Thursday doit quitter sa planque. Le Minotaure s'est échappé, semant la pagaille dans le Monde des Livres..."

 

Mon avis : Il s'agit du troisième épisode des aventures de Thursday Next qui, sans être aussi captivant que les deux tomes précédents, procure un très agréable momment de lecture.

On y retrouve une Thursday toujours enceinte et qui doit lutter pour conserver le souvenir de son mari Landen tout en empêchant encore une catastrophe de se produire.

Ce troisième tome plonge le lecteur au coeur de la création livresque décrite comme une société à part entière où l'on peut acheter des passages de livres, une scène d'amour ici, un rebondissement par là, un peu comme si les livres étaient le résultat non pas d'une inspiration créative de son auteur mais d'une chaine industrielle.

L'humour et les références littéraires sont toujours très présents., le récit est toujours très bien construit et le lecteur ne s'ennuie jamais.

Bref, encore un bel épisode dont je vous recommande la lecture et il me tarde de lire les suivants.

 

Ma note : étoileétoileétoileétoile 

Repost 0
Published by tigrou4145
commenter cet article
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 07:35

roch-inch-hair.jpg

Recueil de nouvelles de 94 pages lu en e-book.

 

Quatrième de couverture : "Après La vie, ma muse, un premier recueil de nouvelles publié en 2009, voici Rock, Inch, Hair, une nouvelle balade à travers l’univers imaginaire et musical de l’auteur.

 Pour quelques-unes de ses histoires, il part d’une photographie ou d’un fait authentique. Il donne alors sa propre vision de l’évènement (allant parfois jusqu’à le réécrire), en se plaçant alternativement en amont et en aval de l’instant T, tout en ajoutant au récit des personnages fictifs et bien évidemment de la musique.

Pour les autres, l’auteur prend comme point de départ une chanson, un lieu ou simplement une petite partie d’un lointain souvenir et met en scène une galerie de héros plus ou moins sympathiques, en même temps qu’il invite le lecteur à la (re)découverte de titres de chansons, célèbres ou moins connues.
Chaque chanson possède une histoire, chaque histoire pourrait être une chanson…"

 

Mon avis : Je tiens toout d'abord à remercier chaleureusement l'auteur, Jean-Christophe Kieffer, de m'avoir proposé la lecture de son oeuvre car ce fût un moment très plaisant de lecture.

Je ne suis pas fan a priori de nouvelles que je juge en général trop courtes pour pouvoir entrer pleinement dasn l'histoire racontée, mais là ce fût une agréable surprise. 

Les nouvelles présentes dans ce recueil sont très bien écrites, dans un style très musical et travaillé ce qui en rend la lecture délicieuse. De plus ce sont des histoires très originales et surprenantes, surtout dans les dernières lignes et qui vous surprennent car rien ne permet d'en deviner la chute.

Les sujets évoqués sont divers et variés, d'une histoire d'amour à la mort de JF Kennedy en passant par la chute du mur de berlin, avec des jeux de mots dans les titres très pertinents. Je crois que ma préférée est celle du motard qui roule à vive allure en réfléchiassant à sa vie jusqu'à ce que se produise la chute... de l'histoire.

Bref, c'est un recueil de nouvelles très plaisant à lire que je vous recommande vivement de découvrir.


Ma note : étoileétoileétoileétoile 

 

Ils l'ont lu et ont aimé : Minou a lu, Book & Mystères

 


Repost 0
Published by tigrou4145
commenter cet article
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 09:59

Ils ont rejoint ma pal

Cette semaine je n'ai as été très raisonnable car, alors que j'avais décidé de réduire mes emprunts à la médiathèque pour épuiser mon stock de livres, je n'ai pas pu m'empêcher d'emprunter de nouveaux livres. Ce sont donc 4 livres qui ont rejoint ma P.A.L cette semaine :

les-revenants-copie-1.gif 

Ma lecture actuelle : un roman que je n'avais pas repéré mais qui m'a été chaudement recommandé par ma bibliothécaire préférée et responsable du club de lecture La Marguerite dont je fais partie, alors comment résister ?!

l-insomnie-des-etoiles.jpg

A l'origine je cherchais "Avenue des géants" mais comme il était déjà emprunté je l'ai réservé pour son retour et je me suis rabattue sur celui-ci ; et a priori en lisant diverses chroniques, il semblerait qu'il faille lire celui-ci en premier pour l'apprécier à sa juste valeur :-)

le-vieux.jpg

Je l'avais raté lors d'un partenariat donc en le voyant dans la valise des lectures de l'été à la médiathèque, impossible de résister !

la-sirene.jpg

Un incontournable que je ne pouvais pas ne pas lire et que je me suis empressée de réserver alors même qu'il était en commande à la médiathèque :-)

 

Voilà pour cette semaine! A bientôt et bonnes lectures !

Repost 0
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 15:35

le-pacte-du-silence.gif

Roman de 410 pages publié aux éditions Flammarion en 1997, aux éditions France Loisirs en 1998 et aux éditions J'AI LU en 1999.

 

Quelques mots sur l'auteur : Marcelle Bernstein est née à Manchester en Angleterre. Après avoir été journaliste pour l'Observer, le Guardian, le Daily Miror, elle a publié un ouvrage consacré aux soeurs cloîtrées qui a obtenu un immense succès : Nuns. Ce succès a été consacré par quatre romans : Sadie, Salka, Lili, Corps et Ame. Elle vit actuellement à Brighton dans le Sussex avec son mari, l'écrivainEric Clark, et leurs trois enfants.

 

Synopsis : "Jumelles, Sarah et Kate ont été séparées à l'adolescence. Elles ont aujourd'hui vingt-six ans. Sarah est missionnaire en Amérique du Sud. Kate, condamnée pour meurtre à l'âge de treize ans, a passé sa jeunesse dans un pénitencier en Angleterre mais vient d'être libérée pour bonne conduite. Soudain, Sarah tombe gravement malade et doit être rapatriée dans un couvent anglais. Ses troubles semblent d'origine psychique et Michael Falcone, un jeune prêtre, est chargé d'enquêter sur son passé. Ayant découvert l'existence de Kate, il pressent que les jumelles sont liées par un terrible secret."

 

Mon avis : C'est un roman qu'on pourrait qualifier de thriller et qui se lit facilement.

Il est rédigé à la troisième personne du singulier, dans un style très simple, ce qui instaure une certaine distance entre le lecteur et les personnages. Le lecteur se retrouve être un observateur extérieur des faits décrits par le narrateur non identifié, mais ce choix rédactionnel est sans incidence sur l'attachement qui s'opére entre le lecteur et Kate, la jumelle incarcérée depuis ses 12 ans pour un crime horrible. L'auteur a su la décrire comme une jeune fille sensible, un peu perdue et dont on doute immédiatement de la capacité à commettre un acte horrible quel qu'il soit.

Les autres personnages que sont le père Mickael Falcone et Soeur Gidéon/Sarah sont plus fades et beaucoup moins attachants.

On suit donc alternativement les vies de Soeur Gideon, du père Falcon et de Kate, avec quelques longueurs narratives en tous cas en ce qui concerne les deux premiers jusqu'à ce que tout se recoupe. En effet, ce roman est très très long à démarrer avec de longs passages sur la religion et notamment la difficile question du celibat des prêtres, la vie des religieuses qui choisissent de vivre retirées du monde. Il y est aussi question des la géméllité et les mystères qui entourent les relations fusionnelles et particulières qui existent entre les "vrais" jumeaux.

Cela étant, le mystère est tout de même bien présent et malgré les longueurs l'auteur a su faire sorte que l'histoire devienne prenante et entraîne le lecteur à tourner les pages pour connaître le fin mot de l'histoire.

Bref, c'est un bon roman à lire qui sans être captivant arrive à intéresser le lecteur jusqu'au bout. A lire à l'occasion.

 

Ma note :  étoileétoileétoile

Repost 0
Published by tigrou4145 - dans Policier - Thriller
commenter cet article
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 13:26

Ils ont rejoint ma pal

 

Cette semaine encore j'ai été raisonnable et seulement deux livres ont rejoint ma P.A.L :

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv25725540.jpg

Ce livre me tente depuis que Hylyirio en a parlé et fait une belle chronique positive sur son blog (pour la découvrir à votre tour c'est ici). En plus à voir la couverture, je ne pouvais que craquer puisqu'en ce moment je ne vis que pour profiter de mon transat :-)

 

http://2.bp.blogspot.com/-3b5IhxeqaMg/T-CueLYn85I/AAAAAAAABQk/0e8GyE6Jjd8/s1600/a_decouvert_coben.jpg

Ce livre m'a été prêté par la Librairie Chapître d'Orléans dans le cadre de leur club de lecture. A l'origine ce n'est pas celui-là que je voulais mais Avenue des géants de Marc Dugain mais comme il avait été emprunté par un des libraires, je me suis rabattue sur une valeur sûre d'un auteur que j'aime beaucoup.

 

Bonnes lectures !!!

 

PS : petite nouveauté, pour obtenir de plus amples informations sur les livres ci-dessus présentés, il suffit de cliquer sur l'image. 

Repost 0
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 09:01

Il y a quelque temps déjà j'ai publié un article intitulé "pourquoi les e-books ne détronneront jamais les livres papiers!". En effet, je suis et je resterai à tout jamais une très grande fan des livres papiers et ce pour plusieurs raisons : un livre papier est réel, on peut le tenir en main et voir évoluer le marque-page au fil de notre lecture, la couverture est bien souvent jolie et, en ce qui me concerne, contribue bien souvent au choix du roman, et enfin qu'il est agréable de pouvoir contempler dans sa bibliothèque toutes ces tranches de livres, toutes différentes mais qui se marient si bien ensemble rangées les unes à coté des autres.

 

Oui mais voilà, il faut vivre avec son temps et l'évolution de notre société moderne. Alors j'ai investi moi aussi dans une liseuse et la voici :

 

DSC01953.JPG  DSC01954.JPG

J'ai choisi ce modèle car on peut également y mettre des livres qu'on a téléchargés sur d'autres sites que celui du fournisseur de la liseuse, c'est en quelque sorte un lecteur MP3 de livres.

 

Mais pourquoi, grande fan de livres papiers que je suis, ais-je investi dans une liseuse ? La raison principale est que j'ai reçu directement d'auteurs des exemplaires de leurs romans en format PDF et que lire sur des feuilles A4 ne me plait pas et m'empêche de rentrer pleinement dans l'histoire. Et comme je l'ai déjà dit dans mon article précédent, je pense que de plus en plus d'auteurs et d'éditeurs choisiront le numérique comme mode de transmission des livres aux blogueurs, donc autant s'y mettre tout de suite.

 

Et mon premier ressenti est que lire des e-books n'est pas si mal. Avec l'étui, finalement la prise en main ressemble fortement à celle d'un vrai livre papier, la taille d' écran est assez proche de celle d'un livre papier etle seul élément qui change est que pour tourner les pages il suffit de d'appuyer sur le bas de l'écran. 

 

Contrairement à ce que je pouvais penser, lire sur une liseuse n'empêche pas de rentrer dans l'histoire, certes un peu moins vite qu'avec un vrai livre mais tout de même on oublie assez rapidement qu'on ne tient pas un vrai livre papier en mains.

 

Pour moi le seul bémol tient au fait qu'il faut du temps pour allumer l'engin et du coup lire sur une liseuse est reservé aux "grands" moments de lecture que l'on peut s'octroyer, c'est-à-dire pour moi les trajets en train ou en voiture.  Quand je suis chez moi, d'une part, avec mes deux petits loulous qui m'interrompent toutes les deux minutes, ce n'est pas très pratique et d'autre part, étant atteinte d'un vice nommé la cigarette, je profite de mes "pauses cigarette" à l'extérieur de ma maison pour lire une ou deux pages et cela n'est possible qu'avec un bon vieux livre papier.

 

Bref, pour conclure je dirai que lire sur une liseuse se révèle finalement assez agréable et peu différent d'un livre papier mais avec toutes les contraintes liées à un appareil électronique. Si je pense persévérer dans ces lectures, elles resteront fortement minoritaires par rapport à mes lectures papiers.

 

 

Repost 0
Published by tigrou4145
commenter cet article

Lecture en cours

 

 

                Vengeances

 

      Ce livre m'a été prêté par la librairie Chapitre à Orléans dans le cadre de leur Club de lecture

 

Recherche

Mes chouchous

Paperblog

 

 

logo MyBOOX

 

BabelioBabelioBabelio

Mon profil sur Babelio.com