Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 15:41

les lisières

Titre : Les lisières

 

Auteur : Olivier Adam

 

Editeur : Flammarion

 

Date de parution : 22 août 2012

 

Nombre de pages : 454

 

Genre : Littérature contemporaine

 

*****

 

Quatrième de couverture :


"Entre son ex-femme dont il est toujours amoureux, ses enfants qui lui manquent, son frère qui le somme de partir s'occuper de ses parents "pour une fois", son
père ouvrier qui s'apprête à voter FN et le tsunami qui ravage un Japon où il a vécu les meilleurs moments de sa vie, tout semble pousser Paul Steiner aux lisières de sa propre existence. De retour dans la banlieue de son enfance, il va se confronter au monde qui l'a fondé et qu'il a fui.
En quelques semaines et autant de rencontres, c'est à un véritable état des lieux personnel, social et culturel qu'il se livre, porté par l'espoir de trouver, enfin, sa place."

 

Une ambiance sombre, une histoire prenante et une lecture qui se révèle très agréable

 

J'ai découvert cet auteur avec la lecture de son roman "Le coeur régulier", lecture que j'avais trouvée moyenne, bien écrite certes mais qui n'avait pas su me toucher plus que ça. Pourquoi récidiver alors me direz-vous? Parce que je ne suis pas rancunière et que je n'aime pas rester sur une impression mitigée. L'occasion fait le larron et ce roman étant disponible à la bibliothèque, je me suis décidée à retenter l'expérience.

 

Et grand bien m'en a pris car cette lecture, sans être un coup de coeur, fut plaisante et émouvante bien que sombre et parfois "déprimante".

 

Des phrases longues et très peu de dialogues sont, d'habitude, des caractéristiques qui me rebutent mais dans le cas présent l'auteur rattrape le tout par la qualité de son écriture, l'attrait de l'histoire et des personnages.

 

Le personnage principal, Paul Steiner, un écrivain d'une quarantaine d'années vient de se faire lourder par sa femme, il ne voit plus ses enfants qu'un weekend sur deux et il doit retrourner chez ses parents pour aider son père à s'occuper de sa mère malade. Ce "retour aux sources" est un véritable pèlerinage sur les traces de son passé. On y découvre sa vie d'adolescent rebelle, ses relations plutôt distantes avec ses parents et son frère et tout comme lui on en cherche les raisons. Paul est un peu particulier, il semble blasé, apathique, le spleen lui colle au moral et j'avoue avoir eu envie bien souvent de lui coller un coup de pied au derrière. Mais malgré tout il est un personnage attachant dont on prend plaisir (si si je vous assure) à suivre les tortures de l'esprit et ses (mes)aventures.

 

Ce n'est pas une lecture facile, les pages se tournent lentement, le lecteur a parfois l'impression de ne pas avancer mais l'auteur a su également organiser des petits rebondissements qui allègent quelque peu la lourdeur de l'histoire. Il y a également du suspense car on ne sait pas ce qui a pu provoquer chez notre héros un tel sentiment de mal-être et l'explication ne nous est donnée qu'à la fin.

 

L'auteur profite également de ce roman pour dresser le portrait de notre société actuelle et de ses travers, les difficultés pour trouver du travail dans un pays dominé par la crise économique, la montée en puissance d'un certain parti politique, les préjugés raciaux...

 

J'ai beaucoup aimé cette lecture qui m'a fait penser au roman de Delphien de Vigan "Rien ne s'oppose à la nuit", par son côté histoire familiale dans laquelle chacun peut se retrouver.

 

Bref, un très bon roman qui m'a réconciliée avec l'auteur (si tant est qu'on puisse dire qu'on était fâchés) et dont je vous recommande la lecture.

 

Ma note :  étoileétoileétoileétoile

 

Pour avoir d'autres avis c'est par ici :

 

 

Logo Livraddict et LogoMyBOOX

Partager cet article

Repost 0
Published by tigrou4145
commenter cet article

commentaires

Lecture en cours

 

 

                Vengeances

 

      Ce livre m'a été prêté par la librairie Chapitre à Orléans dans le cadre de leur Club de lecture

 

Recherche

Mes chouchous

Paperblog

 

 

logo MyBOOX

 

BabelioBabelioBabelio

Mon profil sur Babelio.com