Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 13:41

la route

Auteur : Cormac McCarthy

Titre : La route

Editeur : les éditions de l'Olivier

Date de parution : 3 janvier 2008

Nombre de pages : 256

Genre : littérature contemporaine


*****

 

Quatrième de couverture :

"L'apocalypse a eu lieu. Le monde est dévasté, couvert de cendres et de cadavres. Parmi les survivants, un père et son fils errent sur une route, poussant un caddie rempli d'objets hétéroclites. Dans la pluie, la neige et le froid, ils avancent vers les côtes du Sud, la peur au ventre : des hordes de sauvages cannibales terrorisent ce qui reste de l'humanité. Survivront-ils à leur voyage?" 

 

Une lecture opressante, lourde, parfois longue mais tout de même intéressante

 

Ce roman a tellement fait parler de lui que sa lecture était incontournable. C'est le premier que je lis de l'auteur et ce fût une assez belle réussite malgré quelques points négatifs.

 

Ce roman est écrit dans un style assez simple, l'écriture est très aérée et du coup les pages se tournent assez vite. Cependant, l'auteur utilise le "et" de façon beaucoup trop systématique, ce qui m'a un peu gênée. Le texte y aurait gagné avec une utilisation plus judicieuse de la ponctuation. Cela étant ce roman se lit tout de même assez facilement.

 

Les personnages sont assez peu décrits, aucun indice n'est donné sur leurs traits physiques ni leurs caractères. Mais cela ne les empêche pas d'être attachants et on suit leur périple avec intérêt.

 

L'histoire en elle-même est assez banale de nos jours où l'on parle sans cesse de la fin du monde ; et bien dans ce roman c'est chose faite, la fin du monde s'est produite et seules quelques personnes ont survécu parmi lesquels des gentils et des méchants. Il y a finalement très peu de personnages le roman tournant principalement autour de nos deux héros. Il y a très peu d'interactions avec d'autres personnes ce qui donne au lecteur un sentiment d'oppression, de stress sur ce qui va se passer ensuite... cependant il ne se passe pas grand chose au final. Le père et le fils marchent sur la route en se nourrissant comme ils peuvent, en se cachant au moindre bruit.

 

Mais tout comme David Vann l'a fait avec Sukwann Island, Cormac McCarthy réussit ici aussi à faire en sorte que le lecteur continue sa lecture malgré le manque cruel d'action que ce soit en termes de rencontres humaines qu'elles soient bonnes ou mauvaises ou en termes d'évènements sur la route de nos protagonistes. Ce roman m'a très fortement fait penser à "Je suis une légende", les personnages principaux isolés, seuls au monde qui tentent de survivre malgré tout.

 

Cela étant je suis ressortie un peu frustrée de ma lecture tant aucun détail n'est donné sur ce qui a provoqué cette situation, comment le père et le fils se sont retrouvés seuls sur cette route.

 

Bref, c'est un roman qui globalement m'a plu mais qui ne restera pas dans mes souvenirs de lecture.

 

Ma note : étoileétoileétoile  

 

Pour avoir d'autres avis c'est par ici : Logo Livraddict

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lizouzou 16/10/2012 18:56

C'est sur que ce n'est pas une lecture palpitante mais je suis d'accord avec toi lorsque tu dis que l'auteur arrive à garder l'attention du lecteur !
As-tu vu le film ?

tigrou4145 16/10/2012 21:40



Non je n'ai pas vu le film, je lis toujours (enfin j'essaie) les livres avant ;-) J'essaierai de trouver le film à la bibliothèque pour voir comment le roman a été adapté.



khanel3 16/10/2012 18:07

Critique interessante ! bonne soirée !

Lecture en cours

 

 

                Vengeances

 

      Ce livre m'a été prêté par la librairie Chapitre à Orléans dans le cadre de leur Club de lecture

 

Recherche

Mes chouchous

Paperblog

 

 

logo MyBOOX

 

BabelioBabelioBabelio

Mon profil sur Babelio.com