Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 15:42

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv68509758.jpg

"En 1988, Anne Bouferguène a quinze ans lorsqu'on lui annonce qu'elle est porteuse du virus du sida. À l'époque, c'est une condamnation à mort. Pour faire face, elle choisit d'enfouir son secret et de se dépenser sans compter quel que soit le temps qu'il lui reste à vivre. Déjouant la fatalité, elle devient championne de France d'escrime, brillante étudiante, puis directrice générale d'une grande société et mère de deux enfants. Mais pendant toutes ces années, elle aura continué à taire sa maladie par crainte du jugement porté sur les «séropositifs». Aujourd'hui, à trente-neuf ans, elle n'a plus peur de parler. Son témoignage, celui d'une miraculée, mais aussi d'une battante, offre sur le VIH un éclairage nouveau qui pulvérise tous les clichés."

*****

J'aime beaucoup lire des témoignages car ils sont le reflet de la vie de gens particuliers à qui il arrive des choses qui ne doivent pas rester tues.

Dans ce livre, l'auteur nous raconte sa vie, comment elle s'est retrouvée à 15 ans, quand la vie ne fait que commencer, contaminée par le virus du SIDA et comment elle a défié le temps et la maladie.

J'ai beaucoup aimé la façon dont elle a choisi de parler de sa maladie car on avait l'impression qu'elle en faisait une personne  : "cet hôte indésirable (...) ce minable, ce rat d'égout, cette mauviette, ce raté que je feins d'ignorer". 

Les chapitres sont courts, le style est fluide et le tout se lit très facilement. 

C'est un témoignage émouvant de force et de courage. L'auteur a choisi de taire sa maladie pendant de très longues années et de se battre pour réussir sa vie, si courte pourrait-elle être.

Ce fût une lecture plaisante, porteuse d'espoir car ce livre montre qu'on peut être séropositif et réussir sa vie professionelle et familiale, avoir des enfants et rouver l'amour.

Pour autant il ne faut pas oublier le carcactère gravissime de cette maladie dont on ne guérit pas (pour le moment) et dont il faut absolument se prémunir par l'utilisation de préservatifs.

Bref, un témoignage intéressant et très agréable à lire mais à considérer avec un peu de retenue.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by tigrou4145 - dans Témoignage
commenter cet article

commentaires

Lecture en cours

 

 

                Vengeances

 

      Ce livre m'a été prêté par la librairie Chapitre à Orléans dans le cadre de leur Club de lecture

 

Recherche

Mes chouchous

Paperblog

 

 

logo MyBOOX

 

BabelioBabelioBabelio

Mon profil sur Babelio.com